Coronavirus : 32.933 morts, la pression épidémique s'intensifie

, modifié à
  • A
  • A
Coronavirus Covid Réanimation Réa
Les nouvelles admissions en réanimation ont également augmenté, avec 226 patients admis mardi. © AFP
Partagez sur :
Alors que les indicateurs de l'épidémie continuent de se dégrader en France, le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles restrictions dans les prochains jours, tandis que l'édition 2021 du Salon de l'Agriculture est annulée. Emmanuel Macron doit lui-même prendre la parole mercredi.
L'ESSENTIEL

L'épidémie de coronavirus, qui continue de reprendre de l'ampleur, a entraîné l'annulation du Salon de l'Agriculture pour 2021. Dans le même temps, la pression s'accentue sur l'exécutif. Neuf villes sont désormais placées en zone d'alerte maximale, tandis qu'Emmanuel Macron doit prendre la parole mercredi soir et que le gouvernement agite la menace de nouvelles restrictions. 

Les principales informations à retenir : 

  • Les indicateurs épidémiques se dégradent une nouvelle fois
  • Sept départements demandent un report des élections départementales
  • Le Salon de l'Agriculture, qui devait se tenir fin février-début mars, est annulé
  • L'Union européenne adopte des critères communs pour les restrictions de voyage
  • Les Pays-Bas procèdent à un "confinement partiel" 

En France, les indicateurs continuent de se détériorer

Les indicateurs de l'épidémie poursuivent leur détérioration: près d'une centaine de morts ont été recensés en 24 heures en France, le nombre de malades en réanimation atteignant quant à lui 1.633, soit 94 de plus que la veille, selon les chiffres publiés mardi par Santé publique France.

Les nouvelles admissions en réanimation ont également augmenté, avec 226 patients admis mardi (55 de plus que lundi). Cet autre indicateur est crucial puisque le principal enjeu est d'éviter que les hôpitaux ne soient submergés par un afflux massif de patients.

Les autres indicateurs restent peu favorables, avec 87 morts dans les hôpitaux en 24 heures (96 la veille), portant le bilan total des décès depuis le début de l'épidémie à au moins 32.933, précise le site de l'agence sanitaire. Sur le front des tests, quelque 12.993 nouveaux cas de contamination ont été détectés en 24 heures: c'est plus que lundi (8.505), mais loin des records des derniers jours, avec 27.000 cas enregistrés samedi. Le taux de positivité des tests (proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées) continue en revanche d'augmenter, à 12% (contre 11,8% lundi).

Bars, restaurants, couvre-feu... ce que pourrait annoncer Macron

Face à la recrudescence de l'épidémie, le gouvernement hausse encore le ton. Lundi, le Premier ministre Jean Castex a déclaré que la France était "dans une deuxième vague forte" et n'a pas exclu des reconfinements localisés. De son côté, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a lui affirmé qu'il "pourrait y avoir des mesures supplémentaires". On vous explique dans cet article pourquoi la semaine est décisive pour l'exécutif.

De nouvelles indications seront peut-être données par Emmanuel Macron en personne. Le président de la République doit en effet prendre la parole mercredi, avec une interview à TF1 et France 2. Selon les informations d'Europe 1, parmi les options étudiées, on trouve la fermeture complète des bars et restaurants ou des restrictions kilométriques. D'autres membres du Conseil de défense plaident eux pour l'instauration d'un couvre-feu à Paris. Plus de détails dans cet article

La prochaine édition du Salon de l'Agriculture annulée

Les organisateurs du Salon de l'Agriculture ont indiqué mardi soir à l'AFP que l'édition 2021 de l'événement était annulée. En février dernier, la grand-messe annuelle organisée porte de Versailles avait déjà fait les frais de l'épidémie de coronavirus, avec une dernière journée annulée.

"Il est de notre responsabilité (…) de dire le plus en amont possible notre décision qui est de reporter à l'année suivante le salon de l'Agriculture, tout en maintenant à Paris et dans différentes villes des événements dont les agriculteurs ont besoin", a déclaré Jean-Luc Poullain, le directeur du Centre national des concours et expositions agricoles, propriétaire du salon.

Toulouse et Montpellier basculent en zone d'alerte maximale

Toulouse et Montpellier basculent mardi en zone d'alerte maximale, synonyme de taux d'occupation des lits en réanimation à 30% et qui a pour conséquence la fermeture des bars, des salles de sport et un accueil limité dans les restaurants. Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Lille, Paris, Aix-Marseille, ainsi que le département de la Guadeloupe, se trouvent déjà en zone d'alerte maximale.

7 départements demandent un report de 3 mois des élections 

Sept départements, majoritairement de la région Grand Est, ont demandé mardi que les élections départementales prévues fin mars soient repoussées de trois mois afin qu'elles n'interfèrent pas dans la gestion de la crise sanitaire et celle du plan de relance. "Laissez-nous travailler sur la crise sanitaire, car nos administrés n'ont pas envie aujourd'hui de nous entendre parler de campagne électorale", a affirmé le président (LR) de la Haute-Marne, Nicolas Lacroix, à l'initiative d'une tribune adressée au journal Le Figaropar sept présidents.

12% des salariés jugent leur état de santé "dégradé" depuis le confinement

L'état de santé des salariés français du privé s'est dégradé depuis le début du confinement, estiment 12% d'entre eux, interrogés dans le cadre d'une enquête Ifop réalisée pour Malakoff Humanis du 19 juin au 15 juillet et publiée mardi. Selon cette étude, 45% des répondants se sentent "plus fatigués physiquement et psychologiquement" qu'avant le début de la crise sanitaire.

"Si 82% de salariés se trouvent en bonne santé, 12% ont le sentiment que leur état de santé s'est dégradé", explique Anne-Sophie Godon, directrice innovation chez Malakoff Humanis. Parmi eux, 21% sont des salariés atteints de maladies chroniques. Plus d'un quart des salariés (28%) estiment par ailleurs que leur qualité de vie au travail s'est dégradée depuis la crise, 40% que leur rythme de travail s'est accéléré (contre 22% qui estiment qu'il s'est ralenti). Ils sont 18% à avoir le sentiment de faire un travail qui a "moins de sens pour eux".

25.000 volontaires pour tester des vaccins

En moins de dix jours, 25.000 personnes de tous âges se sont déclarées volontaires pour tester de potentiels vaccins contre le Covid-19, indique mardi l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Un appel d'une telle ampleur, avec la création d'une plate-forme dédiée, intitulée "Covireivac", est sans précédent en France. Les volontaires, qui doivent être majeurs, sont invités à remplir un questionnaire de santé sur le site covireivac.fr, qui permettra ensuite aux chercheurs de les sélectionner selon les besoins des essais envisagés.

"Confinement partiel" aux Pays-Bas

Les Pays-Bas vont être soumis à un "confinement partiel" à partir de mercredi, comprenant notamment la fermeture des bars et des restaurants pour tenter de freiner la poussée de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi le Premier ministre Mark Rutte. "Nous entrons en confinement partiel", a déclaré Mark Rutte lors d'une conférence de presse télévisée. "Cela va faire mal, mais c'est la seule solution. Nous devons être plus stricts".

L'Union européenne adopte des critères communs pour les restrictions de voyage

Les ministres des Affaires européennes ont adopté des critères communs pour coordonner les restrictions de voyage dans l'UE. Lors d'une réunion à Luxembourg, les ministres ont approuvé une recommandation - qui n'est pas contraignante -, mettant en place une cartographie commune pour définir les zones à risque au sein de l'UE. Plusieurs pays se sont toutefois abstenus, dont le Luxembourg.

Cristiano Ronaldo testé positif

Cristiano Ronaldo, la star portugaise du ballon rond, a été testé positif au Covid-19. Cristiano Ronaldo a "été testé positif au Covid-19 et ne jouera pas contre la Suède" mercredi soir à Lisbonne, a indiqué la fédération portugaise de football dans un communiqué publié sur son site internet mardi, deux jours après le match nul (0-0) du Portugal contre la France auquel l'attaquant de la Juventus Turin a participé.

Un 5e cas de réinfection aux Etats-Unis

Un Américain a attrapé deux fois le Covid-19 à un mois et demi d'intervalle et la deuxième infection était plus sévère que la première, selon une étude parue mardi dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, qui détaille ce cas de réinfection, l'un des cinq recensés jusque-là dans le monde. Selon cette revue médicale, cinq cas ont été confirmés jusque-là : à Hong-Kong (il s'agissait du premier, annoncé le 24 août), en Belgique, aux Pays-Bas, en Equateur et dans l'état américain du Nevada (c'est lui qui fait l'objet de cette nouvelle étude).

Plus de 1,07 million de morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 1.077.849 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi. Plus de 37,5 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 214.776 décès, suivi par le Brésil (150.689), l'Inde (109.150), le Mexique (83.781) et le Royaume-Uni (42.825).