INFORMATION EUROPE 1 - Coronavirus : les retards de paiement et les contentieux entre entreprises se multiplient

, modifié à
  • A
  • A
entreprise 1:22
Le tribunal de commerce de Paris vient de lancer un plateforme spéciale litiges liés au Covid-19. © PIXABAY
Partagez sur :
Les litiges entre entreprises sont en forte hausse à cause de la crise du coronavirus. Les factures impayées sont la première cause de discorde. Elles mettent souvent en danger les petites entreprises à la trésorerie tendue.

Pendant le confinement, le médiateur des entreprises a vu le nombre de litiges exploser. Cet été a été marqué par une accalmie mais les tensions ont repris depuis la rentrée avec deux fois plus de dossiers qu'en temps normal. Les retards de paiement sont les premières causes de contentieux. "C'est une vraie menace pour la trésorerie de l’entreprise, qui plus est pour une start up comme la nôtre", affirme au micro d'Europe 1 Mickael Besse, directeur de la régie publicitaire Doohit.

Pendant cinq mois, sa start up a réclamé une facture de 30 000 euros à un client avant de faire appel au médiateur : "Notre métier ce n’est pas de récupérer des sommes auprès de notre client. Le médiateur a de meilleurs contacts, ce qui a permis de faire avancer le dossier beaucoup plus rapidement."

Eviter d'engorger les tribunaux

"Cette crise a mis en évidence un besoin énorme de répondre à cette masse d’impayé", explique Nathalie Dostert, vice-présidente du tribunal de commerce de Paris. Le tribunal vient de lancer une plateforme spéciale pour les litiges liés au Covid-19. Son objectif est de trouver des solutions à l'amiable pour éviter notamment d'engorger les tribunaux. "On va éviter le temps judiciaire qui va nuire à la relance et qui va nuire à la performance des entreprises."

De nombreux dossiers portent également sur les impayés de loyers qui peuvent alors être étalés.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Antoine Cuny-Le Callet