Covid-19 : le reflux de malades se poursuit en soins critiques

, modifié à
  • A
  • A
Les indicateurs hospitaliers de suivi de l'épidémie de coronavirus ont poursuivi leur amélioration ce dimanche. (Image d'illustration)
Les indicateurs hospitaliers de suivi de l'épidémie de coronavirus ont poursuivi leur amélioration ce dimanche. (Image d'illustration) © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
La France compte désormais 20 millions de primo-vaccinés, tandis qu'à l'hôpital, le nombre de patients en réanimation continue de baisser. De bonnes nouvelles, alors qu'un nouvel allègement des contraintes sanitaires est prévu mercredi avec la réouverture des commerces, terrasses et lieux culturels.
L'ESSENTIEL

Si les variants du Covid-19, notamment le variant indien, continuent de soulever des craintes, la situation sanitaire s'améliore peu à peu en France. A l'hôpital, le nombre de patients en réanimation continue ainsi de baisser jour après jour, tandis que la campagne de vaccination reste sur un rythme soutenu. 20 millions de Français ont reçu au moins une dose de vaccin, ce qui "conforte les perspectives de sortie de crise", selon le Premier ministre Jean Castex. Une aide complémentaire va être proposée aux commerces spécialisés dans l'habillement, les articles de voyages ou d'articles de sport fermés en novembre en raison du confinement.

Les principales informations à retenir

  • Les commerces fermés en novembre vont percevoir une aide complémentaire
  • Le nombre de malades en réanimation continue de baisser
  • Plus de 20 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en France
  • L'épidémie a fait plus de 3,3 millions de morts dans le monde

La pression hospitalière continue de baisser

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en soins critiques continuait de refluer dimanche, alors que le nombre quotidien de morts à l'hôpital est repassé sous la barre de 100, une première cette année, selon les chiffres de Santé publique France. Sur les dernières 24 heures, 81 malades du Covid-19 sont décédés à l'hôpital, un niveau plus vu depuis octobre 2020.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent désormais 4.255 malades du Covid, dont 102 nouvelles admissions en 24 heures, contre 4.271 la veille. Ce nombre était monté à 6.001 au pic de la troisième vague le 26 avril et évoluait encore au-dessus de 5.000 il y a huit jours.

Le nombre total de personnes hospitalisées et atteintes du coronavirus se monte à 22.963, avec 416 nouvelles admissions en 24 heures.

Les commerces fermés en novembre vont percevoir une aide complémentaire

Les commerces spécialisés dans l'habillement, les articles de voyages ou d'articles de sport fermés en novembre en raison du confinement vont percevoir une aide complémentaire pour tenir compte des difficultés à écouler leurs stocks, selon un décret paru dimanche au Journal officiel.

Cette aide s'adresse aux entreprises qui avaient déjà bénéficié de l'aide au titre du fonds de solidarité en novembre et s'élève à 80% du montant qu'elles avaient reçu ce mois-là. Elle concerne les magasins spécialisés dans "l'habillement, la chaussure, la maroquinerie et les articles de voyages ou les articles de sports ou sur éventaires et marchés dans le textile, l'habillement et la chaussure", précise le décret.

A quoi ressemblera le pass sanitaire européen ? 

Invité dimanche du Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune a détaillé les conditions d'utilisation du futur pass sanitaire, qui sera utilisé en France à partir du 9 juin pour accéder aux rassemblements de plus de 1.000 personnes, puis à partir de la fin juin pour circuler dans l'Union européenne. Il sera à présenter via l'application Tous Anti Covid ou bien sur papier. Plus d'informations dans cet article

Dans cette même interview, Clément Beaune a aussi appelé à la mise en place prochaine d'un "mécanisme d'urgence" européen pour les restrictions aux frontières.

20 millions de primo-vaccinés en France

La France a franchi samedi le cap des 20 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin. "Cela conforte les perspectives de sortie de crise qui sont également confortées par l'évolution des données de l'épidémie qui régresse partout" en France, a déclaré le chef du gouvernement Jean Castex.

Le gouvernement français s'est fixé comme objectif 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin et vient d'élargir la vaccination aux plus de 18 ans, sans conditions, pour des doses disponibles du jour au lendemain. Mais l'accélération de la campagne de vaccination reste conditionnée au bon écoulement des doses d'AstraZeneca, ce vaccin continuant de susciter beaucoup de méfiance chez les Français. Actuellement, des millions de doses sont disponibles et n'ont pas encore trouvé preneurs

Les bars et restaurants vont rouvrir leurs terrasses, les cinémas attendent les spectateurs

Pendant que la campagne de vaccination bat son plein, une partie des bars et restaurants se préparent à accueillir des clients en terrasse à partir de mercredi, date à laquelle rouvriront aussi les lieux culturels, cinémas, théâtres, musées, avec jauges réduites, et où le couvre-feu passera à 21 heures. Impatients de retrouver la vie d'avant, les Français réservent déjà en masse pour leurs déjeuners et dîners. Et les professionnels, eux, s'activent pour être prêt le jour J, mais restent inquiets par les contraintes du protocole sanitaire. 

Les cinémas vont eux aussi à nouveau pouvoir recevoir du public. Et les équipes des salles sont ravies de revoir bientôt les spectateurs, comme dans le cinéma parisien le Max Linder, où Europe 1 s'est rendu. Lisez notre reportage

Inde : confinement au Bengale

L'Etat indien du Bengale occidental, particulièrement frappé par la pandémie après des rassemblements électoraux de masse en avril, a imposé samedi un confinement de deux semaines afin de tenter de freiner les contaminations. Cet Etat, dont les hôpitaux sont submergés, a enregistré 21.000 nouveaux cas de contamination sur les 326.000 rapportés en Inde samedi.

Plus de 70.000 décès en Argentine

L'Argentine a dépassé samedi le seuil des 70.000 décès dus au coronavirus, alors que la moyenne des nouveaux cas quotidiens se situe à plus de 20.000, selon les autorités. Selon le dernier rapport du ministère de la Santé, 400 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à 70.253.  

Plus de 3,3 millions de morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.371.695 morts dans le monde , selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 10H00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 585.708 décès pour 32.924.303 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 434.715 morts et 15.586.534 cas, l'Inde avec 270.284 morts (24.684.077 cas), le Mexique avec 220.384 morts (2.380.690 cas), et le Royaume-Uni avec 127.675 morts (4.448.851 cas). Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 301 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Bosnie (274), la Macédoine du Nord (249) et le Monténégro (248).