Covid-19 : Borne hospitalisée, le gouvernement pas épargné depuis le début de l'épidémie

  • A
  • A
Elisabeth Borne est hospitalisée à cause du Covid-19. 1:24
Elisabeth Borne est hospitalisée à cause du Covid-19. © AFP
Partagez sur :
La ministre du Travail Elisabeth Borne est hospitalisée à cause du Covid-19 mais son état de santé est "en voie d'amélioration". Depuis le début de l'épidémie en France, pas moins de sept membres de l'exécutif ont été contaminés par le virus, jusqu'au chef de l'Etat.

En quelques jours, deux ministres viennent d'être contaminées par le coronavirus en France. Depuis samedi, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot est à l'isolement après avoir été testée positive. Et ce lundi, c'est la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Elisabeth Borne, qui est hospitalisée après un test positif le 14 mars, a-t-on appris en milieu de journée. Dans un communiqué, son ministère a indiqué que son état est cependant "en voie d'amélioration". Ces nouvelles contaminations sont une preuve supplémentaire que depuis le début de l'épidémie de coronavirus en France, le gouvernement n'est pas épargné.

Au moins sept membres de l'exécutif contaminés depuis plus d'un an

En ce qui concerne la ministre de 59 ans, elle va mieux, a confirmé son entourage. Cette dernière a en réalité été admise à l'hôpital en fin de semaine dernière, dans un établissement de région parisienne. Les médecins se montrent plutôt rassurants. De son côté, son ministère indique que la continuité des dossiers est assurée.

Elisabeth Borne n'est pas le premier membre du gouvernement à être hospitalisé après avoir contracté le Covid-19. En septembre dernier, Bruno Le Maire avait aussi été placé sous surveillance dans un hôpital militaire. Le ministre de l'Economie avait d'ailleurs confié par la suite à quel point le virus avait été, selon ses dires, "violent". A ce jour, au moins sept personnalités de l'exécutif ont donc été infectées.

Il y a un an, c'était au tour de Franck Riester, le prédécesseur de Roselyne Bachelot devenu ministre chargé du Commerce extérieur, d'être contaminé. L'ex-secrétaire d'Etat Brune Poirson l'avait aussi été, tout comme la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon. Le chef de l'Etat, lui non plus, n'avait pas été épargné. En décembre dernier, Emmanuel Macron était testé positif et avait pris pour habitude de donner de ses nouvelles en se filmant avec son smartphone, depuis la résidence versaillaise de La Lanterne.

Europe 1
Par Hélène Terzian, édité par Jonathan Grelier