Trump : Les Etats-Unis ont probablement "passé le pic" des nouveaux cas de coronavirus

, modifié à
  • A
  • A
Trump
Donald Trump a souligné les "avancées encourageantes" des Etats-Unis, dans le cadre de la pandémie de Covid-19 © MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :
Alors que les États-Unis sont le pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19 avec plus de 637.000 cas recensés, le président américain Donald Trump a indiqué que l'économie pourrait rouvrir prochainement. "La bataille continue, mais les données suggèrent qu'à travers le pays, nous avons passé le pic des nouveaux cas", a-t-il dit. 

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que les États-Unis avaient probablement "passé le pic" des nouveaux cas de coronavirus, ajoutant que ces "avancées encourageantes" lui permettraient de dévoiler jeudi des lignes directrices pour rouvrir l'économie. "La bataille, continue mais les données suggèrent qu'à travers le pays, nous avons passé le pic des nouveaux cas", a déclaré le président américain lors de sa conférence de presse quotidienne.

 

Des pistes pour le déconfinement présentées jeudi

Les États-Unis sont le pays le plus touché au monde par la pandémie, avec 28.326 morts jusqu'ici et plus de 637.000 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins qui fait référence. "Il est évident que notre stratégie agressive fonctionne", a ajouté le président américain. "Ces avancées encourageantes nous ont placés dans une position très solide pour finaliser des directives pour les États pour rouvrir le pays", a-t-il poursuivi, précisant qu'il les présenterait jeudi.

https://graphics.afpforum.com/builds/20200309-covid-19/#/?lang=fr&country=World">

"Nous allons revenir très fort, nous tous"

"Demain sera un très grand jour, nous allons parler avec les gouverneurs, nous aurons des informations sur certaines ouvertures", a-t-il encore dit. "Nous allons rouvrir des États, certains États beaucoup plus tôt que d'autres. Certains États pourraient en fait ouvrir avant l'échéance du 1er mai", a-t-il assuré. "Nous allons revenir très fort, nous tous", a-t-il lancé.  

Avant lui mercredi, la chancelière allemande Angela Merkel a elle aussi annoncé des mesures d'assouplissement du confinement auquel les Allemands sont soumis, comme plus de la moitié de l'humanité.