bitcoin 1:29
  • Copié
Maud Descamps, édité par Laura Laplaud
Après une année folle en 2021 jusqu'à 68.000 dollars, son cours dégringole, rien ne va plus pour le bitcoin. La cryptomonnaie est passée sous la barre des 40.000 dollars. C'est l'un de ses plus bas niveaux depuis fin septembre. Plusieurs raisons à cette chute : la lutte contre l'inflation et les tensions au Kazakhstan.
DÉCRYPTAGE

C'est une première depuis septembreLe bitcoin , la cryptomonnaie très fluctuante qui a culminé à 68.000 dollars en 2021, est passé sous la barre des 40.000 dollars et cette baisse est loin d'être terminée. Une situation qui peut s'expliquer par deux facteurs : la lutte contre l'inflation  dans le monde et aussi l'instabilité au Kazakhstan , puisque ce pays d'Asie centrale est le deuxième producteur de bitcoin au monde, après la Chine.

 

La banque centrale américaine renforce sa lutte contre l'inflation

Depuis quelques jours, la situation politique au Kazakhstan est extrêmement tendue. Des émeutes qui ont éclaté ont été sévèrement réprimées . Des événements qui ont donc directement impacté le cours de la cryptomonnaie.

Autre facteur qui peut expliquer cet effondrement, la décision de la banque centrale américaine qui a fait savoir qu'elle souhaitait remonter ses taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation aux Etats-Unis. Concrètement, cela signifie qu'il y aura moins d'argent en circulation et que cet argent va coûter plus cher.

Moins d'argent pour alimenter la hausse du bitcoin

Il y aura donc moins d'argent pour alimenter la hausse du bitcoin , constate Maxime Chipoy, directeur du site MoneyVox. "L'inflation permettait au bitcoin de se présenter comme une valeur refuge, un peu comme l'or, mais de manière virtuelle et à partir du moment où la banque centrale américaine va lutter plus fortement contre l'inflation, le bitcoin perd un peu plus d'intérêt", explique-t-il. "Mais en plus, le bitcoin lui-même apparaît comme moins intéressant puisque l'inflation, si la politique américaine fonctionne, devrait se calmer, on n'aura plus besoin du bitcoin comme valeur refuge."

L'avenir du bitcoin s'annonce compliqué, car d'autres banques centrales pourraient décider à leur tour de resserrer leur politique monétaire pour lutter contre l'inflation.