Distanciation, désinfection : le plan envisagé par la SNCF pour le déconfinement

, modifié à
  • A
  • A
Le secrétaire d'Etat chargé des Transports espère voir un train sur deux rouler à partir du 11 mai. 1:34
Le secrétaire d'Etat chargé des Transports espère voir un train sur deux rouler à partir du 11 mai. © AFP
Partagez sur :
La SNCF commence à se mettre en ordre de bataille en vue du début du déconfinement, à partir du 11 mai. Des inconnues, comme les mesures de distanciation sociale, font envisager plusieurs scénarios à la direction. Mais, déjà, les salariés partagent leurs craintes concernant les mesures de sécurité sanitaire.

La date annoncée du déconfinement, fixée au 11 mai, approche et la SNCF doit se préparer à la reprise du trafic ferroviaire. A peine 12% du trafic est actuellement assuré. "Plusieurs scénarios sont sur la table" assure l'entourage de la direction qui déplore pourtant l'absence d'une donnée cruciale : quelles mesures de distanciation sociale devront-elles être appliquées pour faire face au coronavirus ?

Le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a partagé son ambition de voir un train sur deux rouler à partir du 11 mai. Mais le nombre de trains et leur fréquence sont une conséquence directe des obligations en matière d'espacement entre les personnes.

"Désinfecter les postes de travail"

"Le gros challenge de la reprise, ce sera surtout les moyens mis en place par l'entreprise pour désinfecter les postes de travail", explique au micro d'Europe 1 Didier Mathis, secrétaire général de l’UNSA-Ferroviaire, qui milite pour une reprise plus progressive. "À partir du moment où les normes de sécurité sanitaires ne peuvent pas être appliquées [...], bien entendu le droit de retrait est applicable."

"Il va falloir que la direction assure la propreté des gares et du matériel roulant, qu'il y ait donc aussi le personnel suffisant pour nettoyer ces installations", renchérit un autre syndicaliste. Des réunions par branches de métiers devraient avoir lieu la semaine prochaine pour préciser ces scénarios de déconfinement.

Europe 1
Par Pauline Jacot édité par Antoine Cuny-Le Callet