Jeux vidéo : à la Paris Games Week, on a pris un cours de… FIFA !

, modifié à
  • A
  • A
Bruce Grannec, triple champion du monde de FIFA (à gauche) et son acolyte Brak, nous ont donné quelques conseils pour s'améliorer à FIFA.
Bruce Grannec, triple champion du monde de FIFA (à gauche) et son acolyte Brak, nous ont donné quelques conseils pour s'améliorer à FIFA. © Clément Lesaffre / Europe 1
Partagez sur :
À la Paris Games Week, quelques joueurs chanceux ont reçu une leçon de FIFA dispensée par Bruce Grannec, triple champion du monde. Voici ses conseils pour devenir le meilleur sur le célèbre jeu de foot.

Un peu avant 10h, vendredi : une foule de curieux se masse sur l'immense stand de Playstation à la Paris Games Week. Parmi les fans de jeux vidéo rassemblés sur le salon, 16 vont avoir le privilège de participer à une "masterclass" de jeu vidéo. Pendant une heure, sur l'espace Playstation Academy, Bruce Grannec, triple champion du monde de FIFA, le célèbre jeu de football, et son acolyte Mahmoud "Brak" Gassama, ont dispensé leurs conseils aux joueurs amateurs. On en a profité pour prendre quelques notes : voici les conseils des champions pour devenir le meilleur sur FIFA 20.

1. Ne zappez pas les réglages

C'est en général l'étape que l'on zappe un peu (trop) vite quand on installe le dernier FIFA sur sa console : les réglages. Et pourtant, beaucoup de choses se jouent ici, assurent en chœur Bruce et Brak. "On en a vu des joueurs qui faisaient les malins pendant les séances, qui n'écoutaient pas pendant les réglages. Et bah derrière, ils ont souffert", tacle gentiment le second. Le jeu de foot permet désormais de personnaliser de A à Z son expérience de jeu avec de multiples assistances à activer ou désactiver selon son désir et son niveau de jeu.

Au-delà des réglages par défaut, Bruce Grannec conseille d'enlever les tirs synchronisés, "un peu trop techniques", mais de conserver les aides à la passe. "Si vous voulez avoir le contrôle de vos actions, optez pour un changement de joueur manuel. Maîtriser le changement de joueur, c'est essentiel", ajoute-t-il. Pour le reste, mieux vaut gardez l'assistance par défaut, "sauf pour les centres, afin de mieux les doser et les diriger".

Bruce Grannec et Brak, un duo bien huilé

C'est sans doute le duo le plus connu parmi les spécialistes de FIFA : voilà maintenant sept ans que Bruce Grannec et Mahmoud "Brak" Gassama jouent et commentent ensemble des matches de FIFA. Joueur professionnel de 2006 à 2015, avec de nombreux titres à la clé, Bruce Grannec a lancé sa chaîne Youtube avec son compère en 2012 avec des contenus autour du jeu de foot d'EA Sports. Très présent lors d'événements tels que la Paris Games Week, le duo continue de travailler ensemble aussi sur Twitch, site qui permet de les regarder jouer et débattre en live.

Bruce et Brak

2. Choisissez bien votre équipe

Même parmi les meilleures équipes du jeu, il faut savoir choisir la bonne, quitte à délaisser son club de cœur. "Il y a des équipes très intéressantes cette année, notamment Liverpool", estime Brak. "C'est une équipe au sein de laquelle on peut varier les styles de jeu et les stratégies car l'effectif est très complet, avec beaucoup de profils de joueurs. C'est ce genre d'équipe qu'il faut prendre", ajoute-t-il. Toujours en Angleterre, Manchester City s'attire ses faveurs, ainsi que le Borussia Dortmund. Une liste à laquelle Bruce Grannec ajoute le PSG, le Real Madrid ("meilleur dans FIFA qu'en vrai"), le FC Barcelone ("Messi est enfin le meilleur joueur du monde dans FIFA") et… l'équipe de France bien sûr.

3. Ne délaissez pas l'avant-match

Une fois l'équipe choisie, prenez bien le temps de préparer votre match. "La tactique, c'est ultra important", martèle Bruce Grannec. D'abord, le dispositif. "Le 4-2-3-1 est vraiment la meilleure option sur FIFA 20. C'est un système qui permet de prendre son temps, de construire", recommande le triple champion du monde. "Si vous aimez le jeu rapide, pourquoi pas un 4-4-2, pour combiner avec les deux attaquants. Par contre, fuyez le 4-3-3. C'est un dispositif alléchant dans la réalité mais, dans FIFA 20, les ailiers sont trop excentrés", précise Bruce Grannec.

Vous pouvez pousser encore plus loin en choisissant le style de jeu de votre équipe en phase défensive et offensive. "En défense, je conseille les tactiques "Reculé" ou "Équilibré", qui permettent de limiter la casse si vous n'êtes pas à l'aise derrière", affirme Bruce Grannec. Brak abonde : "La défense, c'est un point-clé de FIFA 20. Pensez bien à gérer la profondeur et la largeur de votre bloc, ne poussez pas le curseur trop loin sinon vos joueurs ne joueront pas bien ensemble". En phase offensive, Bruce Grannec recommande de jouer en "Possession" ou en "Équilibré", pour garder le contrôle de le balle.

Pendant la "masterclass", Bruce Grannec et Brak passent surveiller leurs "élèves".

4. Prenez vos distances avec la réalité

FIFA est une simulation de jeu de foot et non une reproduction de la réalité. Cela peut paraître un peu bateau dit comme ça, mais cela a son importance. Ne collez donc pas forcément à ce qui se passe sur les terrains tous les week-ends. Exemple : "Avec le PSG, la logique voudrait que l'on mette Icardi ou Cavani en pointe. Mais dans FIFA, mieux vaut mettre Mbappé. Il est très rapide, avec une super finition. Alors que les deux autres sont un peu plus lourds, on peut pas jouer en profondeur avec eux". Globalement, pour marquer, privilégiez des joueurs avec quatre ou cinq étoiles au mauvais pied et une note élevée en finition. Mais ne vous arrêtez pas à la note globale !

5. Gardez la tête froide

Un bon joueur de FIFA, explique Bruce Grannec, c'est déjà un joueur "qui impose son style de jeu". Comme au foot, "il faut savoir s'adapter en fonction de l'adversaire, du score et surtout, ne pas craquer mentalement". "On passe par toutes les émotions sur FIFA. Il faut arriver à se contrôler, à garder son sang-froid", affirme celui qui se faisait surnommer "La Machine" quand il jouait en compétition. "C'est important de garder sa lucidité pour poser ses actions et arriver à surprendre son adversaire. Par exemple, en fin de match, ça ne sert à rien de partir à l'assaut du but, continuez de construire avec des passes." Voilà pour la théorie, maintenant, il ne vous plus qu'à passer à la pratique !