Internet, téléphone : le réseau Orange tiendra-t-il le choc du reconfinement ?

  • A
  • A
La patronne d'Orange France était lundi l'invité de La France bouge pour parler, entre-autres, du reconfinement et de la fibre.  7:19
La patronne d'Orange France était lundi l'invité de La France bouge pour parler, entre-autres, du reconfinement et de la fibre. © AFP
Partagez sur :
Invitée lundi de La France bouge, sur Europe 1, Fabienne Dulac, directrice générale adjointe d'Orange, l'assure : "Les réseaux fonctionnent bien", malgré la sur-utilisation engendrée par le télétravail massif. "Nous allons mettre 20 à 30 ans a déployer le réseau fibre", prévient-elle également.

"Oui, les réseaux fonctionnent bien et les réseaux ont bien tenu cette année." Invitée lundi de La France bouge, sur Europe 1, Fabienne Dulac, directrice générale adjointe d'Orange, a tenu à rassurer les utilisateurs, alors que la France vit son quatrième jour de reconfinement. "On a des réseaux qui ont l'habitude de subir des pics d'audience", assure-t-elle. "Chaque années, les consommations augmentent de 40%. Donc nous avons l'habitude de construire des réseaux qui s'adaptent", martèle la dirigeante.

Comment expliquer, dès lors, qu'il y ait eu autant de problèmes de réseau lors du précédent confinement, notamment au début ? "Il y a eu des difficultés d'interconnexion entre les opérateurs", explique la dirigeante. Selon elle, les difficultés sont nées de "la multiplication par trois" des appels vocaux, un phénomène qui se reproduit actuellement. "Depuis jeudi, on retrouve les pics du premier confinement à la fois sur la voix (les appels vocaux ndlr), sur Internet et sur les plateformes TV. Déjà le couvre feu avait fait évoluer les comportements des consommateurs", décrypte Fabienne Dulac.

"Aujourd'hui, la France est le pays le plus fibré d'Europe"

"Les machines, elles, sont bien faites. Elles ont subi et vu d'un seul coup une sorte d'accroissement de pics qu'elles n'ont pas compris. Donc, il a fallu les reconfigurer, les réadapter", poursuit la dirigeante. Qui assure : "L'ensemble des moyens ont été mis pour s'adapter au fil de l'eau, aux usages des clients qui ont explosé et qui vont continuer d'exploser."

Le confinement a aussi mis en lumière une inégalité dans l'accès à internet, notamment dans le raccordement à la fibre. "Aujourd'hui, la France est le pays le plus fibré d'Europe", se défend Fabienne Dulac, selon qui "le confinement a accéléré les choses". "Nous avons mis 50 ans à déployer le réseau cuivre. Nous allons mettre 20 à 30 ans a déployer le réseau fibre", précise-t-elle toutefois. "Nous avons aujourd'hui 10.000 techniciens sur le terrain. Ils sont tous mobilisés. Pendant le mois d'avril nous avons réalisé un millions d'interventions", enchaîne-t-elle, avant de conclure : "Cette année 2020 sera une année pivot."