PSG : pourquoi Mbappé et Neymar sont (autant) attendus face au Bayern

, modifié à
  • A
  • A
Neymar et Mbappé. 1:33
Les deux attaquants parisiens vont être attendus au tournant ce mercredi face au Bayern (Illustration). © Franck Fife, AFP
Partagez sur :
Les deux attaquants parisiens, Neymar Jr. et Kylian Mbappé, sont attendus au tournant lors du match aller du quart de finale de la Ligue des champions opposant le club de la capitale au Bayern Munich, mercredi. Après des absences répétées pour l'un, et des prestations trop irrégulières pour l'autre, ils vont devoir prouver. 

Échéance cruciale pour le PSG, mercredi soir, face au Bayern Munich, en quart de finale aller de la Ligue des champions. Après être sortis vainqueurs de leur huitième face au Barça, un autre défi attend les Parisiens, et particulièrement deux cadres de l'équipe, dont les performances des dernières semaines laissent perplexes : Neymar et Mbappé. Deux joueurs qui ont en effet tout à prouver face aux Allemands, et vont devoir redorer leur blason après des prestations mitigées sur le plan sportif lors des rencontres internationales ou de Ligue 1. Mais aussi sur le plan humain. 

>> Suivez dès 20 heures sur Europe 1 l'émission spéciale dédiée à Bayern Munich-PSG, avec notamment l'intégralité de la rencontre

Un Neymar qui n'a pas enchaîné trois rencontres de suite...

Hasard du calendrier, Parisiens et Munichois jouaient ce week-end un match décisif pour le titre face à leur plus proche concurrent. D'un côté, les coéquipiers de Neymar, décevants, ont chuté face aux Lillois (1-0), qui ont repris la tête de la Ligue 1, avec trois points d'avance sur eux. De l'autre, le Bayern, privé de Robert Lewandowski, est allé écarter son dauphin Leipzig, désormais relégué à sept unités. Une dynamique inverse, donc.

Le PSG aura donc besoin d'un tout autre "Ney" à Munich que celui du Parc des Princes, apparu lent et en manque d'inspiration pour sa première titularisation depuis presque deux mois. S'il n'a pas retrouvé les fulgurances de sa période exceptionnelle, en novembre et décembre dernier - où il a porté le PSG en C1 en inscrivant six buts en cinq matches - c'est que sa saison est(encore une fois) hachée par les blessures. Touché à l'adducteur gauche en Coupe de France à Caen le 10 février, il a pris presque six semaines pour revenir. Et au total, cette saison, Neymar n'a joué que 13 matches en L1 et n'a pas enchaîné plus de trois rencontres de suite. 

...et très peu présent lors des grands rendez-vous

Sur la scène européenne, depuis 2017, l’ancien joueur du Barça a loupé cinq matches à élimination directe sur les 11 joués par les Parisiens, soit quasiment un match sur deux. Un ratio certes sauvé par son Final 8 de la saison dernière. 

Mais ses dirigeants attendent mieux d'un joueur rémunéré trois millions d'euros par mois. Un joueur qui, ce week-end, s'est fendu de deux gestes d'humeur qui pourraient lui coûter vu son passif disciplinaire. Le Brésilien a en effet reçu un premier carton jaune face à Lille pour une main au visage de Benjamin André après un face à face viril entre les deux joueurs. Puis il a été exclu pour avoir poussé Tiago Djalo en toute fin de match. Une dispute qui s'est même poursuivie dans le couloir menant aux vestiaires, et a été captée par les caméras de Canal Plus. Une réaction positive est attendue face aux Bavarois.

Un Mbappé trop irrégulier

Quant à Kylian Mbappé, l'autre vedette du Paris Saint-Germain, sa prestation face à Lille n'a pas non plus marqué les esprits et a été qualifiée par certains de "fantomatique". Après son triplé face au FC Barcelone, et ses 12 buts inscrits lors des huit dernières rencontres, l'attaquant parisien connaît une baisse de régime. Depuis quelques semaines, l'attaquant essuie les critiques, notamment sous les couleurs de l'équipe de France, où ses prestations ont été très insuffisantes lors de la dernière séquence internationale. Comme le prouvent les mots du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, le 25 mars dernier, après une prestation lors de laquelle l'attaquant s'était créé peu d'occasions et avait agacé par sa nonchalance dans le replacement défensif : "J'en parlerai tranquillement avec lui. Il sait qu'il n'a pas fait un bon match".

Un tapage médiatique qui a amené Kylian Mbappé à pousser un coup de gueule et pourrait influer sur sa volonté ou non de prolonger avec le PSG à la fin de son contrat en 2022. Le résultat face au Bayern, aussi.

Europe 1
Par Manon Fossat avec AFP