Ligue des Champions : Lyon et Lille ouvrent le bal

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La Ligue des Champions débute mardi avec l'entrée en lice de deux clubs français aux objectifs bien différents. Lyon reçoit le Zenith Saint-Petersbourg à 18h55, puis Lille se déplace sur la pelouse de l'Ajax d'Amsterdam à 21h00. 

La grand-messe du football européen reprend ses droits. La Ligue des Champions, version 2019 / 2020 commence mardi. Et en attendant le duel entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid prévu mercredi, Lyon et Lille vont jouer les portes-étendards du football français. L'OL, dans le groupe G, débute son parcours européen à 18h55 face au club russe du Zenith Saint-Petersbourg. Le LOSC, dans le groupe H, affrontera ensuite à 21h00 les néerlandais de l'Ajax Amsterdam, demi-finaliste de l'épreuve la saison dernière. Avec des objectifs distincts.

Lyon en quête de rebonds

En faisant match nul vendredi à Amiens (2-2), l'Olympique Lyonnais n'a pas préparé de la meilleure des manières son entrée en lice en Ligue des Champions. Les joueurs de Sylvinho, choisit cet été par le nouveau directeur sportif Juninho pour prendre les rennes de l'équipe première, sont déjà en crise de confiance. Après deux victoires contre Monaco (3-0) et Angers (6-0), la machine s'est grippée. Lyon vient d’enchaîner trois matches sans victoire et pointe au huitième rang en Ligue 1. Pire, l'équipe affiche les mêmes carences que la saison dernière sous Bruno Genesio, à savoir une baisse de concentration et de motivation en cours de rencontre, fatale vendredi au Stade de la Licorne. 

"Nous sommes payés pour jouer 90 minutes, pas 50 ou 60 minutes" a martelé Sylvinho après le nul concédé à Amiens. "Nous manquons de caractère" a même ajouté celui dont l'état de grâce touche probablement à sa fin. Le temps presse, d'autant que les échéances vont se bousculer. Lyon reçoit mardi le Zenith Saint-Petersbourg, leader du championnat russe, mais privé de sa star brésilienne Malcom. Avec l'espoir de revivre une campagne européenne que la saison dernière, stoppée en huitièmes de finale par le FC Barcelone. Avant de vite replonger dans le quotidien de la Ligue 1 en affrontant le Paris Saint-Germain, dimanche, au Groupama Stadium.

Lille face aux géants

La donne est bien différente pour le LOSC, plus faible équipe de la compétition à l'indice UEFA. Les Dogues retrouvent la phase de poules de la Ligue des Champions pour la première fois depuis la saison 2012 / 2013. Et ils n'ont pas été gâtés au tirage au sort puisqu'ils sont tombés dans un groupe relevé, avec les Anglais de Chelsea, les Espagnols de Valence, et les Néerlandais de l'Ajax Amsterdam, premier adversaire mardi. Le parcours européen des joueurs de Christophe Galtier débute en plus par un déplacement dans l'antre des demi-finalistes de l'épreuve. 

Mais les Nordistes auront des arguments à revendre. Cinquième de Ligue 1, Lille reste sur un succès (2-1) face à Angers. Et malgré le départ de Pépé (Arsenal), de Thiago Mendes (Lyon) ou de Rafael Leao (Milan AC), le LOSC ne s'est pas affaibli. Victor Osimhen, cinq buts et meilleur marqueur du championnat, s'est imposé à la pointe de l'attaque. Benjamin André a solidifié un milieu de terrain que vient de rejoindre Renato Sanches. Et Timothy Weah ou Yusuf Yazici sont plein de promesses. Lille est donc programmé pour faire mieux que de la figuration. D'autant que l'Ajax Amsterdam a connu un été assez similaire, avec de nombreux départs. Et les champions des Pays-Bas, qui tardent à lancer leur saison seront sans doute privés de deux pièces importantes, Donny van de Beek et Noussair Mazraoui, tous deux blessés et très incertains. 

Europe 1
Par Cédric Chasseur