Ligue des champions : revivez la demi-finale Leipzig-PSG

, modifié à
  • A
  • A
Paris Football PSG Leipzig
Qualifiés en finale, les Parisiens sont à un match du sacre ultime sur la scène européenne. © AFP
Partagez sur :
Le Paris Saint-Germain affrontait Leipzig en demi-finale de Ligue des champions, mardi soir. Face aux Allemands, les Parisiens se sont qualifiés pour leur première finale de la compétition (3-0). Leurs adversaires du jour, véritables surprises de cette édition particulière, n'ont pas su faire déjouer un PSG un cran au-dessus.
L'ESSENTIEL

C'est une rencontre que les supporters du Paris Saint-Germain attendaient depuis 1995 : mardi soir, à Lisbonne, leur club a disputé la deuxième demi-finale de son histoire en Ligue des champions. Et c'est face aux Allemands de Leipzig que les hommes de Thomas Tuchel ont réussi à décrocher leur premier ticket pour la finale de cette compétition. En accédant à la dernière marche de ce "Final 8" imposé en raison du Covid-19, les Parisiens auront donc la possibilité de remporter un trophée qu'ils poursuivent depuis près de dix ans. Revivez cette demi-finale inédite dans les conditions du direct sur Europe 1.

RB Leipzig - Paris Saint-Germain : 0-3

Paris Saint-Germain : Marquinhos (13e), Di Maria (42e), Bernat (55e)

Le point à la fin du match : C'EST FINI À LISBONNE, PARIS EST EN FINALE !!! Pour la première fois de son histoire, le PSG est qualifié pour l'ultime rencontre de la Ligue des champions après sa victoire facile contre Leipzig (3-0). Sereins, appliqués et inspirés face à une équipe joueuse mais maladroite, les Parisiens affronteront Lyon ou le Bayern Munich, dimanche.

Le point à la 80e minute : c'est presque fait pour Paris. Un peu plus offensifs, les joueurs de Leipzig ne parviennent pas à trouver la clé de la défense parisienne, hermétique. C'est au contraire les Parisiens qui sont à deux doigts d'alourdir la marque après un contre en deux contre un, finalement mal joué par Neymar et Kylian Mbappé. À environ un quart d'heure de la fin du temps réglementaire, le PSG a plus qu'un pied en finale.

Le point à la 70e minute : Leipzig a-t-il abdiqué ? Le rythme du match a un peu faibli. Après leur bonne entame de seconde période, les Allemands ont baissé d'un cran en termes d'intensité. Les Parisiens se contentent de gérer en développant un jeu horizontal sans trop de difficultés. Kylian Mbappé est tout près de marquer le but du 4-0 sur un bon centre d'Angel Di Maria, excellent ce soir.

Le point à la 60e minute : le PSG loin devant. Plus précis, plus juste, peut-être aussi plus chanceux, Paris domine largement cette demi-finale. Seule (petite) ombre au tableau, Presnel Kimpembe reste au sol après être mal retombé sur un tacle d'un joueur allemand.

Le point à la 56e minute : TROIS BUTS D'AVANCE POUR PARIS ! Dominés, les Parisiens tentent de répondre. Le latéral Juan Bernat réalise une incursion dans le camp de Leipzig mais pousse trop loin son ballon. Sur un centre d'Angel Di Maria, qui récupère le ballon après une glissade de Nordi Mukiele, Juan Bernat croise bien sa tête, trop forte pour Péter Gulasci. Avec une large avance, Paris peut voir venir.

Le point à la 50e minute : Nagelsmann réagit pour recoller au score. Contraint de revoir son organisation, bien cadrée par le PSG en première période, Julian Nagelsmann a décidé de procéder à deux changements, en faisant sortir le Français Christopher Nkunku et Dani Olmo, au profit d'Emil Forsberg et Patrick Schick. Les Allemands sont plus entreprenants depuis quelques minutes.

Le point à la 46e minute : c'est reparti au stade de la Luz, où le PSG mène 2-0 contre Leipzig.

Le point à la mi-temps : Paris a pris une sérieuse option sur la qualification ! Dans un match physique et enlevé, les Parisiens n'ont pas manqué d'occasions. Ils en concrétisé deux, grâce à Marquinhos et Di Maria, avec un Neymar extrêmement impliqué. Ils en ont aussi manqué plusieurs, avec deux poteaux de la star brésilienne. En face, Leipzig ose et se crée nombre de situations intéressantes, sans parvenir à inquiéter Sergio Rico. 

Le point à la 43e minute : DI MARIA DONNE DE L'AIR AUX PARISIENS ! Sur un mauvais dégagement du gardien allemand, Paredes récupère le ballon à 40 mètres du but allemand. L'Argentin centre directement pour Neymar, qui réalise une talonnade. Resté dans la surface, Angel Di Maria récupère l'offrande de son coéquipier et ajuste impeccablement Péter Gulasci.

Le point à la 40e minute : les Parisiens bien dans leur match. Dominateurs et inspirés au milieu de terrain, sans forcément avoir la possession. Sur un coup franc très excentré, Neymar tire directement au lieu de centrer dans la surface. Sa frappe flottante surprend Gulasci mais le poteau empêche les Parisiens de doubler la mise (34e).

Le point à la 30e minute : attention aux incursions de Leipzig. Les Allemands multiplient les offensives pour tenter d'égaliser avant la première période. Après une faute de Presnel Kimpembe à l'entrée de la surface sur Dani Olmo, le coup franc de Marcel Sabitzer est dévié par le mur parisien (23e). Deux minutes plus tard, Yussuf Poulsen se procure une énorme occasion, mais il ne parvient pas à trouver le cadre de Sergio Rico.

Le point à la 20e minute : le PSG gère l'avance. Après l'ouverture du score de Marquinhos, les Parisiens sont plutôt sereins, tout en restant très hauts sur le terrains. Petites frayeurs sans gravité pour Neymar (coup au dos) et Thiago Silva (visage).

Le point à la 13e minute : OUVERTURE DU SCORE DE MARQUINHOS ! Sur un coup franc obtenu et tiré par Neymar à l'angle de la surface de réparation, le défenseur parisien place une tête rageuse devant la défense de Leipzig, imparable pour le gardien. Le Brésilien vient ainsi conclure de la plus belle des manières une domination affirmée du PSG sur les cinq dernières minutes.

Le point à la 10e minute : pas de round d'observation. En ce début de match, les joueurs de Leipzig se projettent très rapidement vers l'avant pour mettre en difficultés la défense française. Chrstopher Nkunku, l'ancien Parisien, voit sa première tentative contrée (3e). Mais la plus grosse occasion est pour Neymar, très bien servi par Kylian Mbappé, qui croise trop sa frappe face à Gulasci et trouve le poteau. Une minute plus tard, le Brésilien contre de la main un dégagement du portier de Leipzig. Le but de Kylian Mbappé sur la déviation est donc refusé, alors que les deux équipes ont décidé de développer du jeu.

Le point au coup d'envoi : c'est parti pour cette demi-finale inédite entre Leipzig et le PSG ! Au bout de cette rencontre, disputée au stade de la Luz de Lisbonne et arbitrée par le Néerlandais Björn Kuipers, il y a une place en finale contre le vainqueur de l'autre demi-finale, opposant mercredi Lyon au Bayern Munich.

Le point avant le coup d'envoi : huis clos de rigueur à Lisbonne. Comme depuis cinq mois et a fortiori depuis le début du "Final 8", la rencontre se joue à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus.

Le point sur les compositions : Mbappé titulaire, Icardi remplaçant. C'est une légère surprise qu'a réservée Thomas Tuchel pour affronter Leipzig, mardi soir : l'attaquant argentin Mauro Icardi va débuter la rencontre sur le banc, après trois matches officiels où il a semblé moins décisif à la pointe de l'attaque parisienne. En revanche, Kylian Mbappé sera bel et bien aligné d'entrée, lui qui avait fait une entrée efficace contre l'Atalanta. Du côté de Leipzig, Julian Nagelsmann aligne une équipe jeune, avec les deux Français Dayot Upamecano et Christopher Nkunku.

Les équipes

Leipzig : Gulacsi - Klostermann, Upamecano, Mukiele - Laimer, Sabitzer, Kampl, Angelino - Nkunku, Olmo - Y. Poulsen (cap)
Entraîneur : Julian Nagelsmann

PSG : Rico - Kehrer, Thiago Silva (cap), Kimpembe, Bernat - Marquinhos, Paredes, Herrera - Di Maria, Neymar, Mbappé
Entraîneur : Thomas Tuchel

Le point "pronostic" : deux équipes inexpérimentées à ce niveau, mais… Si le Paris Saint-Germain a déjà disputé une demi-finale de Ligue des champions, il y a déjà 25 ans, ce n'est pas le cas de Leipzig, inexpérimenté au plus haut niveau européen. Du côté des effectifs, avec son armada de stars (Neymar, Mbappé, Di Maria…), le PSG est clairement favori de cette rencontre à élimination directe, une formule qui lui a permis de franchir le "mur" des quarts de finale. Attention malgré tout à Leipzig, qui a réussi la prouesse de dominer l'épouvantail qu'est l'Atlético de Madrid lors des quarts de finale. Avec leur jeu direct et très dynamique, les joueurs du jeune entraîneur Julian Nagelsmann (33 ans) peuvent créer la surprise.

Le point "tableau final" : un match France-Allemagne dans ce dernier carré. Exit les équipes espagnoles, italiennes ou anglaises : les demi-finales de la Ligue des champions opposent des équipes françaises à des équipes allemandes. Mercredi, à 21 heures et toujours à Lisbonne, l'Olympique Lyonnais affrontera un ogre, le Bayern Munich, dans l'autre rencontre. La finale se disputera dimanche soir à 21 heures.

Découvrez le podcast "Associé n°1, la naissance d'un grand club à Paris" 

Saviez-vous que le Paris Saint-Germain a failli ne pas voir le jour ? Son éclosion, il y a 50 ans, tient même du miracle. Le club ne doit sa survie qu'à la volonté d'acier d'hommes passionnés. Découvrez cette histoire dans "Associé n°1, la naissance d'un grand club à Paris", le nouveau podcast d’Europe 1 Studio, et remontez le temps, aux origines du PSG.

>>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe 1.fr et sur Apple podcastsSoundCloud ou vos plateformes d’écoute habituelles.

Le point sur Leipzig : un club surprenant mais détesté dans son pays. Seulement onze ans après sa création officielle, le RasenBallsport Leipzig accède au dernier carré de la Ligue des champions. Une ascension éclair et unique dans le monde du football, permise par les investissements colossaux d'une multinationale de boisson énergisante, Red Bull. Mais les détracteurs du RB Leipzig y voient un club monté de toutes pièces et sans histoire. On vous explique dans cet article la relation compliquée entre ce nouveau cador du football allemand et son pays.

Le point sur le groupe du PSG : Di Maria présent, Verratti remplaçant, Navas absent. Comment se présente le groupe du Paris Saint-Germain face à Leipzig, six jours après sa victoire étriquée mais retentissante contre l'Atalanta Bergame ? Sans doute mieux armé. Les Parisiens ont enregistré les retours d'Angel Di Maria (suspension) et Marco Verratti (blessure), même si le milieu de terrain italien sera probablement sur le banc au moment du coup d'envoi. Kylian Mbappé sera quant à lui titulaire, remis de sa blessure à la cheville. En revanche, il n'y aura pas de Keylor Navas dans les cages parisiennes. Blessé, le gardien de but costaricain sera remplacé par Sergio Rico, qui l'avait suppléé en cours de match. Enfin, le récupérateur Idrissa Gueye sera vraisemblablement absent de la feuille de match.