EN DIRECT - Euro : la Russie rebondit, la Turquie s'enfonce

, modifié à
  • A
  • A
finlande euro
La Russie s'est imposée face à la Finlande grâce à une réalisation d'Alexeï Mirantchuk. © Kirill KUDRYAVTSEV / POOL / AFP
Partagez sur :
Mercredi, la Russie s'est imposé avec difficulté 1-0 contre la Finlande en ouverture de programme et se replace pour la qualification. C'est plus compliqué pour la Turquie, battue 2-0 par le pays de Galles. L'Italie clôt cette journée en affrontant à 21h la Suisse. 

L'Italie affronte ce mercredi soir la Suisse avec la possibilité, en cas de victoire, de se qualifier pour les 8es de finale de la compétition. Avant ce match, programmé à 21h, la Russie s'est reprise difficilement face à la Finlande (1-0) et la Turquie s'est un peu plus rapprochée de l'élimination après sa défaite 2-0 contre le pays de Galles. 

Les informations à retenir :

  • La Russie s'est imposée 1-0 contre la Finlande 
  • L'Italie défie la Suisse ce soir à Rome
  • La Turquie affronte le pays de Galles à Bakou, "comme à la maison"
  • Les joueurs français n'ont finalement pas posé de genou à terre avant France-Allemagne

La Russie relève la tête chez elle et freine la Finlande

La Russie se relance dans la course à la qualification en huitièmes de finale grâce à sa courte victoire contre la Finlande, 1-0, sur sa pelouse de Saint-Pétersbourg. L'attaquant Alexei Mirantchouk a profité d'une combinaison avec Artem Dziouba à l'entrée de la surface de réparation pour tromper le gardien finlandais de près. Avec trois points, la sélection russe garde toutes ses chances de se qualifier pour le tour suivant.

Un résultat qui freine la Finlande dans sa quête d'une qualification historique pour les huitièmes de finale d'un championnat d'Europe. Sa première victoire samedi, dans un contexte particulier contre le Danemark (0-1), lui permet de toujours rêver de marche sur les pas de l'Islande, la surprise de l'Euro 2016. Les partenaires de Teemu Pukki joueront un match décisif contre la Belgique, qui affronte le Danemark jeudi.

Italie-Suisse, l'affiche du sixième jour de l'Euro

Une rencontre du groupe A entre deux équipes solides, l'Italie et la Suisse, qui cherchent à sortir de ce groupe. La Squadra Azzura comptera sur ses qualités offensives, et le retour possible du Parisien Marco Verratti au milieu de terrain. Les Italiens auront également toujours l'avantage de jouer à domicile dans le Stade olympique de Rome. La Nati vise quant à elle une première victoire après un match nul contre le pays de Galles samedi dernier (1-1).

La Turquie au bord de l'élimination

Punie lors de son premier match par l'Italie (0-3), la Turquie, presque chez elle à Bakou, n'est pas parvenue à débloquer son compteur de points. Battue par le pays de Galles (0-2), elle est même en grand danger avant la dernière journée, contre l'Italie. Les Gallois, accrochés par la Suisse (1-1) lors du premier match, ont marqué par l'attaquant de la Juventus Aaron Ramsey (43e) sur une superbe ouverture de Gareth Bale, lequel a offert en fin de match une passe décisive à Connor Roberts (90+5) pour le 2-0. Bale a même manqué un penalty sifflé pour une faute sur lui-même à la 61e minute. Avec quatre points, les Gallois sont eux en bonne position pour rallier le tableau final. 

Pas de genou à terre pour les Bleus

Juste avant le coup d'envoi du match France-Allemagne, les Bleus devaient poser un genou à terre pour protester contre les discriminations à l'image du mouvement Black Lives Matters. Un geste que les joueurs n'ont finalement pas effectué, alors que des personnalités politiques s'y étaient opposées. L'avant-match a par ailleurs été perturbé par l'irruption sur la pelouse d'un militant de l'association écologiste de Greenpeace dans un engin de type ULM.