Euro : Christian Eriksen, le miraculé

, modifié à
  • A
  • A
Christian Eriksen Danemark Finlande Euro Friedemann Vogel / AFP / POOL
Christian Eriksen a fait un malaise en plein match. © Friedemann Vogel / AFP / POOL
Partagez sur :
Le joueur star du Danemark Christian Eriksen a été victime d'un grave malaise lors du match contre la Finlande, samedi lors de l'Euro. Le milieu de l'Inter Milan a heureusement repris connaissance et est dans un état "stable". La rencontre a finalement redémarré et a débouché sur la victoire de la Finlande (1-0). 
L'ESSENTIEL

Christian Eriksen est un miraculé. Le joueur star du Danemark a été victime d'un grave malaise lors du match de l’Euro contre la Finlande, samedi en fin d'après-midi. Le milieu offensif de l'Inter Milan a été pris en charge par une équipe médicale, qui a pratiqué un massage cardiaque pendant de longues minutes sur la pelouse du Parken Stadion de Copenhague, avant d'être évacué. Alors que l'inquiétude était vive, Eriksen a heureusement repris connaissance et a été transporté "éveillé" à l'hôpital. Après une longue interruption, la rencontre a finalement repris et a vu la victoire de la Finlande (1-0). 

Dans la soirée, la Belgique a nettement dominé la Russie (3-0), alors que plus tôt dans la journée le pays de Galles et la Suisse ont fait match nul (1-1). Revivez cette journée marquée par le malaise de Christian Eriksen. 

Les informations à retenir :

  • Le joueur du Danemark Christian Eriksen a fait un grave malaise lors du match contre la Finlande
  • Le milieu de terrain a repris connaissance et est dans un état stable 
  • La rencontre a finalement repris après une longue interruption, la Finlande a gagné 1-0 
  • La Belgique a écrasé la Russie dans le groupe B (3-0), la Suisse et le pays de Galles ont fait nul (1-1) dans le groupe A, 

Christian Eriksen victime d'un grave malaise en plein match

Ce sont des images qu'on aurait aimé ne jamais voir. Christian Eriksen, le joueur de star du Danemark, a été victime d'un grave malaise lors du match contre la Finlande, samedi en fin d'après-midi. On jouait la fin de la première période quand le milieu de terrain de l'Inter Milan s'est écroulé subitement, les yeux écarquillés. Une équipe médicale s'est aussitôt précipitée sur la pelouse pour lui pratiquer un massage cardiaque. Le match a été suspendu et ses partenaires se sont rassemblés pour former un cercle autour de lui, certains d'entre eux en larmes. Dans les tribunes du Parken Stadion de Copenhague, de nombreux supporters des deux camps étaient également en pleurs. 

Après de longues minutes, Eriksen a finalement été évacué. La rencontre, elle, a été immédiatement suspendue. 

Le Danois a repris connaissance, soulagement dans le monde du foot 

Les nouvelles de l'état de santé du joueur ont heureusement été rassurantes. Christian Eriksen est dans un état "stable", a assuré l'UEFA. La fédération danoise a ajouté que le milieu de terrain est "éveillé" et a été pris en charge à l'hôpital. Une photo prise par l'AFP montrait le joueur conscient, main sur le front, sur la civière qui était en train de l'évacuer du stade. "J'ai pu parler à son père. Christian serait hors de danger. Il est conscient et peut parler", a dit son agent Martin Schoots, très ému, sur la chaîne néerlandaise NOS. 

"Des événements comme ça remettent les choses en perspective, je souhaite à Christian une guérison rapide et complète", a réagi le président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin. L'état de santé d'Eriksen est un soulagement pour l'Europe du football tant les images du milieu offensif de l'Inter Milan s'écroulant subitement sur la pelouse, les yeux révulsés, ont fait craindre le pire.

Le match a repris "à la demande des joueurs", victoire de la Finlande 

Après une longue interruption, le match a finalement repris à 20h30. Cette reprise a été décidée "à la demande des joueurs", a précisé l'UEFA. Sur le terrain, c'est finalement la Finlande qui a créé la sensation en battant le Danemark (1-0). Les Finlandais ont marqué l'unique but de la rencontre par l'attaquant Joel Pohjanpalo, d'une tête piquée que le gardien n'a pu repousser sur sa ligne (60e). 

Les Danois, dominateurs, auraient pu égaliser peu après lorsque leur attaquant Yusuf Poulsen a obtenu un penalty sur une faute de Joona  Toivio. Mais la frappe de Pierre-Emile Hojbjerg, trop molle, a été stoppée par le gardien Lukas Hradecky (74e). Mais le score n'était pas l'essentiel ce samedi soir. La preuve, l'UEFA a désigné symboliquement Christian Eriksen comme joueur de la rencontre. 

La Belgique écrase la Russie 

Les "Diables rouges" ont parfaitement réussi leur entrée. Dans le match de 21h, la Belgique a facilement dominé une faible Russie (3-0), à Saint-Pétersbourg. Les Belges, qui figurent parmi les favoris de la compétition, ont fait la différence dès la première période avec un but de Romelu Lukaku (10e) et un autre de Thomas Meunier, l'ancien défenseur du PSG (34e). L'attaquant de l'Inter Milan a ensuite réalisé le doublé en fin de rencontre (88e), permettant à son équipe de prendre la tête du groupe B.

La Belgique se déplacera au Danemark, à Copenhague, lors de la deuxième journée le 17 juin (18h). La Russie, elle, devra réagir contre la Finlande le 16 juin (15h), sous peine de risquer déjà l'élimination. 

La Suisse tenue en échec par le pays de Galles

En début de journée, la Suisse a concédé le match nul (1-1) contre le pays de Galles dans le groupe A, malgré une nette domination. Les Suisses ont ouvert le score par Embolo à la 49e, avant l'égalisation de Moore par de vaillants Gallois à un quart d'heure du terme (74e). La "Nati" a bien cru l'emporter dans les dernières minutes, mais le but de Gavranovic a été annulé pour un hors-jeu (85e). Embolo a même été proche du doublé, mais le gardien gallois Ward a dévié du bout des doigts la tête de l'attaquant suisse à la 90e.

Le pays de Galles affrontera la Turquie, nettement battue vendredi soir par l'Italie (3-0), mercredi à 18h. La Suisse, elle, défiera l'Italie le même jour à 21h à Rome.