Coupe de France : face à Rennes, le PSG veut éviter la saison noire

  • A
  • A
Le PSG n'a pas le droit à l'erreur en finale de Coupe de France, face au Stade Rennais.
Le PSG n'a pas le droit à l'erreur en finale de Coupe de France, face au Stade Rennais. © VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :
Le Paris Saint-Germain affronte le Stade Rennais, ce samedi, au Stade de France, pour tenter de remporter sa cinquième Coupe de France consécutive.

Au cœur d'une fin de saison agitée, le PSG affronte le Stade Rennais en finale de la Coupe de France, pour tenter de soulever le trophée pour la treizième fois de son histoire. Champions de France depuis dimanche dernier, les Parisiens se préparent à disputer le dernier match à enjeu d'une saison qui leur laissera forcément des regrets.

Une fin de saison compliquée

Il n'y avait plus de doutes quant à l'identité du futur champion de France, mais le club de la capitale a eu du mal à conclure. À trois reprises, les Parisiens ont eu le titre au bout de leurs pieds. D'abord tenu en échec par Strasbourg (2-2), puis défait à Lille (5-1) et à Nantes (3-2), le PSG a mis du temps pour passer la ligne d'arrivée. C'est d'ailleurs un match nul de Lille à Toulouse (0-0) qui a permis aux Parisiens d'être champions de France, avant même leur victoire devant Monaco (3-1), dimanche soir.

Face à Rennes, cette fois, l'accident n'est pas permis. Alors que le PSG jouera encore cinq rencontres de Ligue 1, durant lesquelles on peut s'attendre, une fois de plus, à un relâchement légitime, les coéquipiers de Kylian Mbappé n'ont pas de marge. Mais le PSG a de l'expérience dans les finales. Depuis le rachat du club, en 2011, les Parisiens n'ont perdu aucune de leurs quinze finales (Trophée des Champions inclus).

Éviter le zéro pointé en Coupe

Vainqueur de la compétition sans discontinuer depuis 2015, le PSG ne peut se permettre de laisser échapper la Coupe de France, sous peine de noircir encore un peu le bilan de la saison. Habitués à glaner tous les trophées nationaux, les Parisiens ont déjà connu un échec cinglant en Coupe de la Ligue, cette saison. Face à Guingamp, en quarts de finale, le PSG s'est laissé surprendre (2-1), et est sorti d'une compétition qu'il remportait pourtant depuis 2014. En échouant à réaliser le triplé coupes-championnat (hors Trophée des Champions), les hommes de Thomas Tuchel sont déjà assurés de réaliser une moins bonne saison que les précédentes.

Et une défaite en finale de Coupe de France viendrait encore plus ternir le bilan parisien. En remportant uniquement le championnat sur le plan hexagonal, le PSG réaliserait alors l'une de ses pires saisons sous l'ère qatarie. En effet, le club de la capitale remporte au moins l'une des deux coupes depuis 2014. De quoi mettre la pression sur le PSG, qui ne pourra pas se reposer sur son parcours européen pour sauver sa saison.

En finale (presque) sans trembler

Jusqu'à la qualification en finale, le PSG n'a pas eu à affronter de gros morceaux. L'aventure avait commencé chez les amateurs de Pontivy, début janvier, et s'était soldée par une large victoire (4-0). Puis, alertés par leur élimination face à Guingamp en Coupe de la Ligue, les Parisiens savaient qu'ils ne devraient pas prendre leurs adversaires à la légère. Ils ont donc écarté Strasbourg (2-0), avant de peiner contre Villefranche-sur-Saône, pensionnaire de National, la troisième division française. Le PSG a dû passer par les prolongations pour les écarter (3-0), avant de dérouler face à Dijon (3-0), puis Nantes (3-0). Son adversaire en finale, le Stade Rennais, s'annonce d'un autre calibre.