Être confiné sans "étouffer" : l'apnéiste Guillaume Néry donne des conseils aux internautes

  • A
  • A
Coronavirus Guillaume Néry 4:24
Régulièrement, l'apnéiste Guillaume Néry fait des directs avec les internautes sur les réseaux sociaux à propos du confinement. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Au micro Europe 1 de Matthieu Belliard, lundi, l'apnéiste champion du monde Guillaume Néry livre ses conseils pour mieux vivre le confinement, grâce à ce que lui a apporté sa discipline.
INTERVIEW

Depuis le début du confinement lié au coronavirus, chaque Français cherche à vivre cette période du mieux possible. Et de nombreuses personnalités multiplient les échanges avec les internautes sur les réseaux sociaux pour les y aider. Sport, relaxation, humour… L'apnéiste champion du monde Guillaume Néry a, lui, décidé d'aborder les contours philosophiques de cette situation, qu'il met en regard avec son métier. Sur Europe 1, lundi, il raconte comment il tente de partager sa vision d'un confinement idéal pour se retrouver face à soi-même.

Pour Guillaume Néry, il n'y a pas de secret : "On est tous dans le même bateau", champion du monde d'apnée ou non. Mais lui voit dans cette situation inédite en France la réplique d'un moment assez habituel quand on plonge. "Il y a quelque chose d'assez intéressant dans la comparaison de la situation, dans cette idée de la privation d'un droit universel, comme ce sentiment de liberté."

Enlever l'idée "d'étouffement"

"Quand on est en apnée, pendant un laps de temps, on arrête de respirer, donc on va à l'encontre de cette grande loi", poursuit Guillaume Néry. "Pour autant, on arrive à transformer ce moment-là en moment intense, unique, où on est dans une forme de plaisir. J'essaye de tourner ce moment-là en un moment de retour sur moi-même, en un face-à-face avec moi-même. J'y enlève toute idée d'étouffement."

L'apnéiste, qui a arrêté la compétition après un grave accident en 2015, dispense depuis trois semaines des conseils "pour apporter ce que je pouvais apporter, à ma manière". "J'ai voulu partager, avec tous ceux pour qui le confinement est une véritable épreuve, des pistes et une analogie avec ce que j'ai pu expérimenter pour rapporter une matière à réfléchir sur certains points."

Patience, lenteur, fonctionnement collectif…

Le résultat est visible le soir, sur Facebook et Instagram, avec un échange varié sur le passé de Guillaume Néry, mais pas seulement. "J'ai plutôt eu envie d'un format de discussions, d'échanges et j'aborde des thématiques qui sont plus autour de grandes valeurs, d'une approche un peu philosophique de ma pratique", raconte-t-il au micro de Matthieu Belliard. "Ce n'est pas forcément que sur le confinement. J'aborde des grandes valeurs universelles, comme la patience, la lenteur, le fonctionnement collectif."

L'idée de ces directs est d'être aussi interactifs que possibles, raconte l'apnéiste : "J'essaye d'amener aux gens qui m'écoutent un peu de cette expérience et c'est à chacun de venir se nourrir et de mettre en perspective ce qu'il est en train de vivre avec ces éléments-là. Je ne suis pas un gourou, je n'ai pas de solution miracle, mais il y a toujours des choses à prendre des expériences de tout le monde."