Voici les lieux de villégiatures plébiscités par les Franciliens pour l'Ascension

, modifié à
  • A
  • A
vacances 2000*1000
© ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Après deux mois enfermés, les Franciliens profitent de ce week-end de l'Ascension pour partir se mettre au vert, tout en restant à moins de 100 kilomètres de leur domicile. 

Il a le goût de la liberté retrouvée. Après deux mois de confinement, le week-end de l'Ascension est la première occasion pour de nombreux Français de s'échapper de leur domicile l'espace de quatre jours. Une fuite aussi temporaire que géographiquement limitée, puisqu'il est interdit de partir à plus de 100 kilomètres de son domicile. Mais qu'importe, c'est l'occasion pour beaucoup, et notamment les Franciliens, de fuir la ville pour aller se mettre au vert et prendre un grand bol d'air... et d'espace. 

Les gîtes de France complets en Seine-et Marne

Les importantes réservations des locations en Île-de-France témoignent ainsi de l'envie de partir des Franciliens. Et plusieurs lieux de villégiature connaissent un succès inédit. C'est notamment le cas de Grosrouvre, une petite commune aux abords de la forêt de Rambouillet, ou encore de la Seine-et-Marne, dont tous les gîtes de France affichent complets. Mais certains ont même voulu partir un peu plus loin, le principal n'étant pas la distance, mais les espaces verts.

"Ce qui nous intéressait, c'est qu'il y ait un espace extérieur, ce qu'on n'a pas à Paris"

"Ce qui nous intéressait, c'est qu'il y ait un espace extérieur, ce qu'on n'a pas à Paris", confirme au micro d'Europe 1 Vincent, qui a choisi de partir à Beauvais avec sa famille. "On est très contents, car en général, quand on part c'est à l'étranger ou dans le sud de la France, mais jamais dans la région parisienne." Un saut dans l'inconnu donc, qui apporte un peu de piquant à une situation déjà exceptionnelle. "Ça fait partie des découvertes, il y a des coins très plaisants juste à côté de Paris, à 30 minutes de Paris."

Quant aux plus téméraires, pas de surprises, ce sont la Normandie, la Bretagne et la Vendée qui sont les plus plébiscitées. Très "local", ce week-end de l'Ascension a tout d'un avant-goût des congés d'été, qui seront certainement très franco-français cette année. 

Europe 1
Par Élise Denjean, édité par Ugo Pascolo