Coronavirus : près de 500.000 morts dans le monde

, modifié à
  • A
  • A
L'Inde a dépassé les 500.000 cas de coronavirus, avec un record de quelque 18.500 en une journée, a annoncé le gouvernement samedi.
L'Inde a dépassé les 500.000 cas de coronavirus, avec un record de quelque 18.500 en une journée, a annoncé le gouvernement samedi. © Dibyangshu SARKAR / AFP
Partagez sur :
À la veille du second tour des élections municipales en France, l'inquiétude reste vive autour de la Guyane, où le virus circule toujours activement. Dans le monde, la pandémie a fait plus de 495.000 morts.

Ce samedi devait rimer avec le début du Tour de France, mais le coronavirus en a décidé autrement. Car après plus de trois mois de crise, l'Hexagone compte près de 30.000 morts. Toutefois, malgré une inquiétude qui monte autour de la Guyane, le reflux épidémique se confirme en métropole. Le second tour des élections municipales va se dérouler dans des conditions particulières, dimanche. La pandémie continue de progresser en Amérique, notamment en Argentine, où Buenos Aires sera à nouveau en confinement au 1er juillet. Dans le monde, le bilan a dépassé les 495.000 morts.

Les principales informations à retenir : 

  • Les autorités se préparent à la veille des élections municipales
  • Air France s'apprête à annoncer des milliers de suppressions de postes
  • L'Union européenne reporte sa décision concernant la réouverture des frontières à une liste de 14 pays
  • Malgré son report fin août, le "Tour de France 2020 ne sera pas au rabais" a annoncé le patron de la Grande Boucle Christian Prudhomme sur Europe 1
  • Le bilan dans le monde dépasse les 495.000 morts

À la veille du second tour des élections municipales, les bureaux de vote se préparent

Après un premier tour marqué par la polémique autour de son maintien en pleine épidémie de coronavirus, puis par l'abstention record, les citoyens sont à nouveau appelés aux urnes dimanche pour le second tour des élections municipales. Alors que l'inquiétude persiste, le vote se déroulera dans des conditions sanitaires renforcées, plusieurs règles du code électoral ayant été adaptées. Europe 1 fait le point sur les mesures prévues.

Chaque bureau de vote devra être équipé d'un point d'eau avec du savon ou du gel hydroalcoolique et toutes les personnes présentes devront porter un masque. Les conditions pour les procurations ont quant à elles été allégées afin de relancer la participation. Tout électeur pourra ainsi être porteur de deux procurations, permettant de voter à la place d'une autre personne, au lieu d'une jusqu'à présent, au sein d'une même commune.

Air France s'apprête à annoncer des milliers de suppressions de postes

Durement frappée par la crise du Covid-19, Air France se prépare à une semaine difficile sur le plan social, avec la présentation vendredi prochain de l'impact sur l'emploi de son "plan de reconstruction" qui passera par une réduction drastique des liaisons intérieures et se traduira selon les syndicats par des milliers de postes supprimés, sans départs contraints. 

Le choc a été sans précédent pour la compagnie française comme pour ses rivaux internationaux, qui ont enchaîné ces dernières semaines les annonces de coupes claires dans leurs effectifs : 22.000 chez le groupe allemand Lufthansa, 12.000 chez British Airways ou encore 10.000 pour l'américain Delta Air Lines.

Réouverture des frontières à une liste de 14 pays : l'UE reporte sa décision

Alors que les pays européens devaient se prononcer sur une proposition de liste d'une quinzaine d'Etats dont les voyageurs seront admis dans l'Union au 1er juillet (laquelle liste exclut les Etats-Unis et qui inclut la Chine sous condition), l'UE reporte finalement sa décision. En effet, les capitales avaient jusqu'à 18 heures, samedi, pour donner une réponse, selon plusieurs sources européennes, mais les Européens ne parviennent toujours pas à s'accorder sur cette liste de pays que leur niveau de contamination au Covid-19 permettrait de considérer comme "sûrs", permettant à leurs résidents de revenir en Europe en juillet. 

La liste proposée contient quatorze pays (Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay) auxquels s'ajoute la Chine, sous condition de réciprocité, c'est-à-dire à condition qu'elle accueille sur son sol les voyageurs venant de l'UE, selon une source diplomatique. Sont aussi admis les voyageurs d'Andorre, Monaco, du Vatican et Saint-Marin.

"Le Tour de France ne sera pas au rabais"

Ce devait être un samedi particulier pour le monde du cyclisme, puisque c'est ce 27 juin que le Tour de France 2020 devait s'élancer de Nice pour rallier Paris le 19 juillet. Mais le coronavirus est passé par là, et la Grande boucle a été reportée du 29 août au 20 septembre. Pourtant, les cyclistes sont loin de se tourner les pouces, et préparent l'événement au mieux. Tous les détails dans notre article.

Christian Prudhomme, directeur de la Grande Boucle, a rappelé samedi sur Europe 1 qu'il ne s'agira "en aucun cas d'un Tour de France au rabais". Il n'y aura pas de huis clos et la caravane sera présente. "Nous sommes raisonnablement optimistes, et même de plus en plus", a fait savoir le directeur, qui raconte que la ville de Nice est déjà prête "aux couleurs du Tour".

29.778 morts en France, la situation toujours inquiétante en Guyane

Dans le dernier bilan, communiqué vendredi par le ministère de la Santé, la France avait enregistré 26 nouveaux morts dans les hôpitaux liés au Covid-19 en 24 heures, portant le nombre total des décès à 29.778. Le nombre de malades en réanimation, lui, continue de baisser avec 634 malades, soit 17 de moins que jeudi. Au total, moins de 9.000 personnes (8.886 exactement) personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 en France. Des chiffres qui n'ont pas été actualisés, samedi.

En Guyane, la circulation reste "particulièrement active et préoccupante", a par ailleurs rappelé la Direction générale de la santé. Les trois experts envoyés sur place par le ministère (2 médecins réanimateurs et un officier de liaison) pour "coordonner le dispositif de gestion de crise, viennent de finaliser leur mission". "Ils rendront leur rapport dans les jours à venir".

Plus de 495.000 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 495.000 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP. Près de 10 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 4.806.500 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Après les États-Unis (plus de 125.200 décès), les pays les plus touchés sont le Brésil avec près de 56.000 morts, le Royaume-Uni avec plus de 43.500 morts et l'Italie avec plus de 34.700 morts.

L'Inde dépasse les 500.000 cas, reconfinement en Argentine 

L'Inde a dépassé les 500.000 cas de coronavirus, a annoncé samedi le gouvernement, avec un record de quelque 18.500 en une journée. Le pays recense un total d'environ 15.700 décès dus au Covid-19, et selon les épidémiologistes la pandémie n'a pas encore atteint son pic, attendu dans dans plusieurs semaines, avec vraisemblablement le cap du million de cas dépassé courant juillet.

En Argentine, le président Alberto Fernandez a annoncé vendredi un durcissement des mesures de confinement à Buenos Aires et dans sa périphérie du 1er au 17 juillet, face à l'augmentation des cas de coronavirus.

Quant au Pérou, deuxième pays le plus touché d'Amérique latine avec plus de 272.000 malades, les autorités ont décidé du déconfinement, mardi, de sa capitale, Lima, confinée depuis mars. Selon le gouvernement, la pandémie y est en phase "descendante", même si le pays continue de déplorer plus de 100 décès quotidiens, avec un total d'environ 9.000 morts.