Vacances d'été et coronavirus : comment les aires d'autoroute se préparent

, modifié à
  • A
  • A
Cet été, sur les aires d'autoroute, les usagers seront tenus de respecter le mètre de distance. 1:28
Cet été, sur les aires d'autoroute, les usagers seront tenus de respecter le mètre de distance. © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :
Les aires d’autoroute se préparent à accueillir les premiers vacanciers. Mais face au contexte sanitaire, l'épidémie de Covid-19 étant toujours active en France, elles ont dû se plier aux mesures de précaution sanitaire, notamment en fermant certains services, comme sur l'aire de Cambarette, entre Aix-en-Provence et Fréjus. Reportage.
REPORTAGE

Ça y est, les vacances d'été sont là, en tout cas pour une partie des Français. Mais alors que le Covid-19 circule toujours dans l’Hexagone, de nombreux Français vont se retrouver sur la route, dans des stations essences et sur des aires de repos. Autant d’espaces à partager, tout en maintenant les gestes barrières. 

Sur l’A8, du côté de Brignoles dans le Var, on s’attend dès vendredi après-midi à une forte affluence. L’aire de Cambarette, l’une des plus importantes stations-services et aires de repos entre Aix-en-Provence et Fréjus, se prépare au rush. Clément Caire, le chef de district de cette portion de l’A8 pour Vinci Autoroute, a été chargé d’inspecter une dernière fois les installations. "On a adapté nos aires pour accueillir des clients, on a diminué nos services pour s’adapter au conteste, en ne gardant que les services les plus prisés comme les tables de pique-nique ou les cabines pour les bébés", explique-t-il à Europe 1.

Des tables de pique-nique sous haute surveillance

Il n’y aura donc pas d’atelier massage cette année, ni d’animation en groupe pour les enfants. Et afin d’éviter les bouchons aux tables de pique-nique, le personnel a été renforcé et se chargera du placement des usagers. "On a le mètre de distance à respecter, du gel hydroalcoolique. Nos équipiers sont là pour accueillir les clients. Nous avons installé des couloirs de circulation dans les installations commerciales", énumère Clément Caire. "On ne sait pas quelle sera l’affluence. On sort d’une longue période de confinement. En tout cas, nous sommes dimensionnés pour faire face à un fort trafic", assure-t-il.

Et le message est simple sur la route où sur les aires de repos : on "pense aux autres" en roulant prudemment et en respectant les gestes barrières !

Europe 1
Par Fréderic Michel, édité par Romain David