"C'est super d'être ici" : à Paris, les touristes étrangers ont commencé à faire leur retour

  • A
  • A
Les touristes étrangers et en particulier européens sont de nouveau nombreux à se presser au Trocadéro à Paris. 1:42
Les touristes étrangers et en particulier européens sont de nouveau nombreux à se presser au Trocadéro à Paris. © SAMEER AL-DOUMY / AFP
Partagez sur :
Les touristes étrangers ont fait leur retour à Paris, en particulier ceux venant des pays européens, comme l'a constaté Europe 1 dans les rues de la capitale. "C'est super d'être ici", confie ainsi à notre micro Janina, une touriste suédoise. La liste des pays sur liste verte reste néanmoins extrêmement sélective.
REPORTAGE

Sur la place du Trocadéro à Paris, la tour Eiffel a retrouvé ses admirateurs étrangers. Ici, les touristes sont de retour au premières loges, comme l'a constaté Europe 1. Ils sont des centaines à défiler à nouveau, appareil photo ou smartphone en main, pour capturer un cliché de la Dame de fer. Dans la foule, Janina, une jeune Suédoise, voit l'édifice pour la première fois. "C'est beau", s'exclame-t-elle. "Je suis venue avec trois amis pour visiter Paris. C'est vraiment un sentiment agréable. Je crois que voir du monde autour de nous nous avait tous beaucoup manqué."

"En plus, nous avons bien mangé"

Janina raconte qu'elle ne s'attendait pas à voir "autant de monde dans les rues, des gens heureux". "Ça fait vraiment du bien. En plus, nous avons bien mangé. C'est super d'être ici", poursuit-elle. Comme Janina, les touristes étrangers qui errent dans les rues de la capitale sont pour l'instant en grande majorité européens. Et pour cause : ce sont les seuls ou presque à pouvoir venir visiter librement notre pays. Une vaccination ou un test leur suffit. La liste des pays sur liste verte reste extrêmement sélective.

C'est donc le retour des selfies devant la tour Eiffel, ou encore devant La Joconde au musée du Louvre. Ici et là, il n'est plus rare de croiser des bus à impériale qui transportent des touristes. Et sur les quais de Seine, les bateaux-mouches sont de retour. Léonie, touriste allemande, s'apprête à embarquer sur l'un d'eux. "Nous allons monter sur le bateau et naviguer le long de la Seine pour voir la ville d'un autre point de vue", se réjouit-elle. "En fait, c'est un peu comme si on revenait à la vie. J'ai l'impression que la ville s'éveille à nouveau. C'est comme si il n'y avait plus de Covid !"

Les Américains manquent toujours à l'appel

Si la capitale commence donc à retrouver une vie touristique, les Américains manquent par exemple toujours à l'appel car ils ne peuvent se rendre en France qu'avec un motif impérieux. Or ils représentent près de deux millions de visiteurs par an.

Europe 1
Par Romain Houg, édité par Jonathan Grelier