A Rennes, les fêtes entre étudiants transforment la fac en cluster

, modifié à
  • A
  • A
Rennes Coronavirus 1:33
L'université de Rennes 1 va fermer ses portes pour une semaine. © Damien MEYER / AFP
Partagez sur :
Quarante-trois cas de coronavirus ont été enregistrés parmi les étudiants de la filière santé de l’université de Rennes 1. Le président de la fac s’étrangle, mais certains étudiants ne veulent pas pour autant arrêter de se retrouver. Les 490 concernés vont être testés dans la semaine.
REPORTAGE

Plus d’une dizaine de clusters ont été identifiés mardi dans les universités françaises. A Rennes, 43 cas de Covid-19 ont été recensés. Les deuxièmes et troisièmes années en médecine, pharmacie et odontologie de l'université de Rennes 1 sont concernés.

"Il y aura des sanctions"

"Nos étudiants en médecine devraient donner l’exemple ! En ne respectant pas la consigne, ils ont propagé le virus lors de soirées privées !", s’étrangle David Alis, le président de l’Université. "Nous avions interdit les week-ends d’intégration. J’ai été consterné par ce comportement. Il y aura des sanctions s’il doit y en avoir", prévient-il au micro d’Europe 1.

Des fêtes étudiantes privées

Les victimes auraient contracté le virus en fêtant leur réussite de fin de première année dans des bars rennais. "Forcément, il y a des abus. Avec l’alcool, les distances ne sont pas forcément respectées" et "il n'y a aucun masque, notamment dans les bars dans nuit. Tout le monde s’entasse. Les bars demandent à ce que les gens rentrent avec des masques... puis ils ont retirés aussitôt", témoignent Enzo et Yves.

Tests et cours à distance

Les 490 étudiants de deuxième et troisième année seront testés dans la semaine et devront suivre leurs cours à distance. Certains ne sont, malgré tout, pas refroidis par ce lourd bilan : "Ça ne va pas m’empêcher de sortir. Il faut continuer à vivre ! S’il arrive quelque chose, il arrive quelque chose, malheureusement. Je pense qu’il faudra être très très dur pour empêcher les étudiants de se retrouver et fêter la rentrée. Chacun fait ce qu’il veut", tranche Jordan.

Les bars bientôt fermés à 23 heures

Dès mercredi, les bars rennais devront fermer leurs portes à 23 heures, sur décision de la préfète. La circulation du virus s'accélère en Ille-et-Vilaine, département classé rouge depuis vendredi. Le taux d'incidence y est de 58 cas pour 100.000 habitants. Dans la métropole rennaise, le taux atteint 93 cas pour 100.000 habitants.

Europe 1
Par François Coulon édité par Léa Leostic