Coronavirus : 27.625 morts en France, les réanimations encore en baisse

, modifié à
  • A
  • A
Plus de 27.000 personnes sont mortes du coronavirus en France.
Plus de 27.000 personnes sont mortes du coronavirus en France. © AFP
Partagez sur :
La France vit son premier week-end de déconfinement, sous haute surveillance des autorités, alors que de nombreux lieux restent fermés, notamment dans les départements classés rouges. L'épidémie de coronavirus a fait 27.625 morts dans le pays, mais les réanimations poursuivent leur baisse. 

C'est un week-end particulier pour les Français. Le premier d'une population désormais déconfinée, autorisée à se rendre dans certains commerces et à se déplacer jusqu'à 100 km du domicile, mais pas à se réunir à plus de dix, et toujours dans le respect des recommandations sanitaires. L'épidémie de coronavirus sévit en effet toujours dans notre pays : elle a tué, depuis le 1er mars, 27.625 personnes. 

Les informations principales à retenir :

  • L'épidémie a tué 27.625 personnes en France, mais les réanimations poursuivent leur baisse 
  • De nombreux sites touristiques accueillent de nouveau les Français, invités à respecter les recommandations sanitaires 
  • L'Italie a annoncé la réouverture de ses frontières aux touristes à partir du 3 juin 
  • La Bundesliga est le premier grand championnat européen de football à avoir repris, samedi après-midi

27.625 morts en France

La France a enregistré 96 nouveaux décès en 24 heures dus à l'épidémie, avec 27.625 décès au total depuis le 1er mars, mais le nombre de patients en réanimation continue de baisser, selon le bilan de la Direction générale de la Santé samedi soir.

Si la pression sur les services de réanimation continue de se réduire avec 71 malades de Covid-19 en moins par rapport à hier, 46 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation en 24 heures contre 38 il y a une semaine, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Un premier week-end de déconfinement au goût de liberté…

Les Français profitent samedi et dimanche d'un premier week-end de déconfinement, avec de nombreux magasins et espaces publics accessibles pour la première fois depuis deux mois. Les sites touristiques rouvrent ponctuellement, comme le Mont Saint-Michel, les 39 forêts d’Île-de-France, la cathédrale de Chartres et même l'Aiguille du Midi dont le téléphérique reprend du service.

Déjà vendredi soir, des Parisiens se sont réunis dans les lieux de plein air de la capitale habituellement fréquentés à la belle saison pour des pique-niques, se montrant, selon les constatations de notre reporter, beaucoup plus respectueux des gestes barrières que ce qui avait pu être observé en début de semaine, notamment sur les quais du canal Saint-Martin.

Si la limite des déplacements autorisés, fixée à 100 km du domicile, empêche beaucoup de citadins de voir la mer, certains habitants du littoral ont pu, eux, la retrouver. Des plages sont en effet rouvertes, avec des mesures de sécurité spécifiques. Retrouvez ici notre reportage à Malo-Les-Bains, près de Dunkerque, où les consignes étaient globalement respectées, samedi.

… des autorités vigilantes et pédagogues

"On sera vigilants, surtout avec la météo" : s'il mise une stratégie de "responsabilisation" de la population, l'exécutif reste de son côté aux aguets pour ce week-end déconfiné. "On va beaucoup surveiller l'ascension car il y a un risque de transhumance dont on ne veut pas", a confié un proche du Premier ministre à Europe 1. 

Sur les routes et dans les gares, les maîtres mots des autorités sont donc "bienveillance et pédagogie", policiers et gendarmes espérant que les Français s'astreignent d'eux-même au respect des règles. Des contrôles ont cependant bien lieu, et une amende de 135 euros est toujours encourue en cas d'infraction. Mais à la Gare de Lyon, où Europe 1 a assisté à des contrôles samedi, la grande majorité des passagers - bien moins nombreux qu'habituellement - étaient en règle ou faisaient simplement l'objet d'un rappel aux consignes

Près de 310.000 morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 309.296 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles. Les Etats-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 87.991 décès pour 1.456.029 cas. Au moins 250.747 personnes ont été déclarées guéries.

Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni avec 34.466 morts pour 240.161 cas, l'Italie avec 31.763 morts (224.760 cas), la France avec 27.625 morts, et l'Espagne avec 27.563 morts (230.698 cas).

Pendant ce temps, le déconfinement se poursuit un peu partout sur la planète. Le Vatican a fait savoir que la basilique Saint-Pierre de Rome, fermée aux touristes depuis deux mois, va rouvrir ses portes aux visiteurs dès le lundi 18 mai. La célèbre place Saint-Pierre sera donc, de fait, elle aussi rouverte au public.

L'Italie rouvre ses frontières aux Européens dès le 3 juin

Signe de l'accalmie de la virulence de l'épidémie en Europe, le gouvernement italien va rouvrir à partir du 3 juin ses frontières aux touristes de l'UE, et annuler la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule. Ces mesures ont été annoncées dans la nuit de vendredi à samedi, et pourraient néanmoins évoluer en fonction d'un éventuel "risque épidémiologique", précise un communiqué gouvernemental.

Coup d'envoi de la reprise du foot en Allemagne 

La Bundesliga a ouvert le bal ! Le championnat d'Allemagne de football était la première des grandes ligues européennes à reprendre la compétition, après un mois et demi d'interruption. Le coup d'envoi de cinq matches a été donné à 15h30, à huis clos. L'affiche de l'après-midi opposait Dortmund (2e) à son voisin et rival Schalke (6e) dans le prestigieux derby de la Ruhr. 

Un protocole sanitaire draconien était appliqué pour limiter au maximum les risques de contamination sur le terrain et en dehors. On vous résume tout ce qu'il faut savoir sur cette reprise ici