Covid : plus de 20.000 nouveaux cas, hospitalisations et réanimations en baisse

, modifié à
  • A
  • A
Les hospitalisations et réanimations sont en légère baisse en France.
Les hospitalisations et réanimations sont en légère baisse en France. © LUCAS BARIOULET / AFP
Partagez sur :
Le dernier bilan des autorités sanitaires fait état de 20.500 nouveaux cas en 24h mardi, alors que les hospitalisations et réanimations sont en légère baisse. Olivier Véran a annoncé que le vaccin sera accessible à tous les Français de plus de 75 ans avant la fin du mois. L'Allemagne a elle prolongé et renforcé ses restrictions jusqu'à fin janvier.
L'ESSENTIEL

Affirmant que près de 20.500 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés mardi et que les hospitalisations et réanimations sont en légère baisse, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que le vaccin sera accessible à tous les Français de plus de 75 ans avant la fin du mois. Il en va de même pour les soignants, les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans. Dans le même temps, le "monsieur vaccin", Alain Fischer, estime qu'"il y a des choses à revoir" dans les Ehpad. 

L'Allemagne a de son côté annoncé une prolongation et un renforcement des mesures de restriction jusqu'au 31 janvier.

Les principales informations à retenir

  • Les Français de 75 ans et plus non-résidents en Ehpad pourront se faire vacciner avant la fin janvier, les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans pourront également en bénéficier
  • Près de 20.500 nouveaux cas en 24h, les hospitalisations et réanimations en baisse 
  • Une dizaine de cas du variant britannique du Covid-19 repérés en France
  • Le gouvernement tente de mettre fin aux critiques sur la lenteur des vaccinations
  • L'Allemagne a prolongé et renforcé ses restrictions jusqu'au 31 janvier 

20.5000 nouveaux cas, les hospitalisations et réanimations en légère baisse

Selon le dernier bilan publié mardi par les autorités sanitaires, près de 20.500 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h. En période de vacances, cette donnée quotidienne a énormément varié depuis la mi-décembre, oscillant entre quelque 3.000 et plus de 21.000. Mais toujours loin, en moyenne, de l'objectif gouvernemental de descendre à 5.000 cas par jour. Les réanimations et les hospitalisations sont en légère baisse, avec 24.904 personnes hospitalisées (91 patients en moins par rapport à lundi) et avec 2.625 cas graves, soit 41 de moins par rapport à lundi. 

867 nouveaux décès ont par ailleurs été recensés, pour un total de 66.282 morts en France depuis le début de l'épidémie. 

Une "dizaine de cas" du variant britannique repérés en France

"Une dizaine de cas suspectés ou avérés" du variant britannique du coronavirus ont pour l'instant été repérés en France, a indiqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, en soulignant que sa transmissibilité vraisemblablement plus importante "inquiète" les autorités. "À ce stade, nous avons une dizaine de cas suspectés ou avérés de variant anglais", a déclaré Olivier Véran sur RTL. "C'est un variant qui nous inquiète et pour lequel nous déployons des moyens logistiques et diagnostiques très importants", a-t-il poursuivi.

La vaccination élargie, annonce Véran

La vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas hébergées en Ehpad sera autorisée avant la fin du mois de janvier, a également annoncé Olivier Véran. "Ça fait 5 millions de personnes", a précisé le ministre de la Santé. Il a également annoncé l'élargissement aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans la campagne de vaccination, pour le moment réservée aux résidents des Ehpad et aux soignants d'au moins 50 ans.

Pour accélérer cette vaccination, Pascal Champvert, président de l'association des directeurs au service des personnes âgées, a demandé sur Europe 1 que soit mise en place une vaccination à domicile.

Castex dénonce des "polémiques stériles"

Jean Castex a dénoncé mardi à Toulon des "polémiques stériles" qui "n'ont jamais sauvé aucune vie", au moment où l'exécutif est accusé de lenteur et de manque d'anticipation sur la stratégie de vaccination. Le chef du gouvernement, resté silencieux ces derniers jours sous ce déluge de critiques, a confirmé qu'il tiendrait une conférence de presse jeudi avec Olivier Véran et qu'il s'exprimerait "longuement" sur "le déploiement de la vaccination", lors d'un déplacement sur la relance devant des élus de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Dans les Ehpad, Fischer pointe "des choses à revoir"

Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale anti Covid-19, Alain Fischer, a estimé sur Europe 1 qu'une "simplification" doit avoir lieu dans les Ehpad, sans remettre en cause la stratégie globale. Il a détaillé sa position dans cette interview :

Qu'en sera-t-il dans l'Éducation nationale ?

Sous le feu des critiques à cause d'un démarrage très lent de sa campagne de vaccination, le gouvernement avait promis lundi une montée en puissance rapide du dispositif. Invité d'Europe 1 mardi, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a demandé à ce que soient aussi vaccinés rapidement les enseignants qui sont au contact des enfants et adolescents.

Pour autant, il a défendu le choix de maintenir la date de la rentrée scolaire, arguant que l'on ne peut "pas priver les enfants d'école"L'enseignement hybride, à savoir à moitié à distance, à moitié en présentiel, pourrait lui être élargi aux collèges au cas par cas en fonction de la situation sanitaire.

L'Allemagne prolonge et renforce ses restrictions...

Confrontée à une forte dégradation de la situation sanitaire ces dernières semaines, l'Allemagne a prolongé et renforcé ses restrictions jusqu'au 31 janvier. La plupart des magasins non alimentaires, les bars, restaurants, équipements culturels, de loisirs et les écoles vont rester fermés. "Nous devons réduire encore nos contacts sociaux afin de combattre" la pandémie, a déclaré la Chancelière Angela Merkel lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion avec les 16 présidents de régions. 

Désormais, les rassemblements privés ne sont autorisés, en dehors de son propre ménage, qu'avec une autre personne, contre cinq d'un autre foyer jusqu'ici.

... alors que sa stratégie vaccinale est critiquée

Si l'Allemagne a déjà vacciné près de 265.000 personnes, sa stratégie de vaccination est, comme en France, sous le feu des critiques. La grogne monte dans les médias et jusqu'au sein du propre gouvernement d'Angela Merkel, face à un nombre de doses disponibles qui pose question. En effet, elles sont encore trop rares pour que le pays puisse vraiment accélérer sa campagne de vaccination. La décision de déléguer les commandes du vaccin Pfizer/BioNTech, qui est allemand, fait également partie des griefs contre le gouvernement. Lisez ici notre décryptage.  

Retour du confinement total en l'Angleterre

Confronté à la propagation alarmante du nouveau variant plus contagieux, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le reconfinement de l'Angleterre jusqu'à la mi-février. Une décision qui soulage Dina, anesthésiste dans un hôpital londonien, interrogée par Europe 1 : "C'est difficile, nous sommes débordés, nous avons atteint le même nombre de patients qu'en mars dans un laps de temps beaucoup plus court." Dans les hôpitaux anglais, le nombre de patients atteints par le virus, près de 27.000, a "augmenté de près d'un tiers" en une semaine et dépasse de 40% le plus haut du pic de la première vague. 

L'équipe d'enquêteurs de l'OMS sur l'origine du Covid est arrivée en Chine

Selon les informations d'Europe 1, l'équipe d'enquêteurs de l'OMS sur l'origine de la pandémie est arrivée à Pékin, où elle va observer une période de quarantaine d'au moins deux semaines. Une fois leur quarantaine terminée, les experts de l'OMS se rendront à Wuhan, considéré comme l'épicentre de la pandémie qui a causé à ce jour plus de 1,8 million de morts sur l'ensemble de la planète. On vous en dit plus dans cet article.

Plus d'1,85 millions de morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.854.305 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi matin. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 353.628 décès, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Viennent ensuite le Brésil avec 196.561 morts, l'Inde (149.850), le Mexique (127.757) et l'Italie (75.680).