Bilan de 29.547 morts en France, le reflux épidémique continue

, modifié à
  • A
  • A
Coronavirus France Déconfinement
Le reflux épidémique se poursuit en France depuis maintenant plusieurs semaines. © AFP
Partagez sur :
Alors qu'elle continue de reculer en France, l'épidémie de coronavirus connaît visiblement un rebond en Chine, à Pékin. La ville a décidé mardi de refermer ses écoles et exhorté ses habitants à ne pas partir. Du côté de la recherche, une bonne nouvelle semble se profiler : un stéroïde réduirait d'un tiers la mortalité des patients placés sous assistance respiratoire.

La France en vert, les frontières rouvertes : c'est ainsi qu'on pourrait résumer ce début de semaine, avant-goût de la "phase 3" du déconfinement, qui aura lieu lundi prochain. À l'issue d'une visite du site de Sanofi de Marcy-l'Etoile, dans le Rhône, Emmanuel Macron a annoncé mardi la mise en place dès jeudi de mesures pour relocaliser certaines productions dans le secteur sanitaire et du médicament, citant l'exemple du paracétamol. Le bilan dans notre pays est de 29.457 morts, avec un reflux épidémique qui se poursuit. 

En Chine en revanche, tous les indicateurs ne sont pas au vert. Après un rebond des cas de Covid-19, la ville de Pékin a annoncé refermer toutes les écoles et exhorté ses habitants à ne pas partir et éviter les voyages non-essentiels. Outre-Manche, les nouvelles sont meilleures. Les premiers résultats du vaste essai britannique Recovery attestent de l'efficacité d'un médicament de la famille des stéroïde pour réduire la mortalité chez les patients gravement atteints.

Les informations principales à retenir :

  • Nouveau bilan de 29.547 morts en France, les réanimations encore en baisse
  • D'après une étude, un médicament de type stéroïde réduit la mortalité des cas graves
  • Emmanuel Macron a annoncé des mesures pour relocaliser des usines en France
  • La commission d'enquête de l'Assemblée démarre mardi 
  • La situation est "extrêmement grave" à Pékin, selon la mairie qui a refermé les écoles et appelé ses habitants à limiter leurs déplacements

29.547 morts en France, les chiffres des Ehpad réactualisés 

D'après le dernier bilan publié mardi, le nombre total de décès du coronavirus s'élève à 29.547 morts en France depuis le début de l'épidémie. 19.090 personnes sont mortes au sein des établissements hospitaliers et 10.457 en établissements sociaux et médico-sociaux, des chiffres réactualisés pour la première fois depuis mardi 9 juin.

820 malades atteints d’une forme sévère de coronavirus sont hospitalisés en réanimation, avec une baisse de 26 malades par rapport à lundi. 10.535 personnes sont hospitalisées pour une infection au coronavirus, contre 11.961 mardi 9 juin. 

Un stéroïde peut-il réduire la mortalité des malades du coronavirus ? 

Un médicament de la famille des stéroïdes, le dexamethasone, réduit d'un tiers la mortalité chez les malades les plus gravement atteints par le Covid-19, selon les premiers résultats du vaste essai clinique britannique Recovery annoncés mardi. Dans un communiqué les responsables estiment qu'"une mort sur huit pourrait être évitée grâce à ce traitement chez les patients placés sous ventilation artificielle".

De son côté, le ministre de la Santé outre-Manche a indiqué sur Twitter que les services britanniques de santé (NHS) travaille "pour inclure le dexamethasone à son traitement standard contre le Covid-19 à partir de cet après-midi [ce mardi après-midi, nldr]". Dans la soirée, l'OMS a salué dans cet essai une "percée scientifique". 

Macron annonce des mesures pour relocaliser des usines en France

Emmanuel Macron a annoncé mardi la mise en place dès jeudi de mesures pour relocaliser certaines productions dans le secteur sanitaire et du médicament, citant l'exemple du paracétamol. A l'issue d'une visite du site de Sanofi de Marcy-l'Etoile (Rhône), le président de la République a aussi annoncé la mise en place d'un "mécanisme de planification" de la production française dans le domaine de la santé, ainsi qu'une enveloppe de 200 millions d'euros pour financer des infrastructures de production.

Sanofi va investir 610 millions d'euros en France et créer une nouvelle usine de vaccins

Le laboratoire français Sanofi va investir 610 millions d'euros en France, notamment pour créer un nouveau site de production de vaccins, a-t-il annoncé mardi à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron. Le groupe va investir près d'un demi-milliard d'euros dans une nouvelle usine à Neuville-sur-Saône en région lyonnaise, pour y créer son "Evolutive Vaccine Facility".

Cette usine permettra à Sanofi de "sécuriser les approvisionnements en vaccins de la France et de l'Europe en cas de nouvelles pandémies", précise le groupe, alors que les Etats à travers le monde se sont lancés dans une course pour sécuriser un accès à un vaccin contre le coronavirus. Plus d'informations dans notre article par ici

Coup d'envoi de la commission d'enquête sur la gestion de la crise

Maintien du premier tour des élections, impréparation des autorités de santé, manque de masques, modalités du confinement… L'Assemblée nationale démarre mardi et pour six mois les auditions de la commission d'enquête sur la gestion, très critiquée par l'opposition, de l'épidémie de coronavirus par le gouvernement. Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon inaugure la série. Mardi matin, on vous en dit plus sur les enjeux de cette commission.

 

La France retrouve ses voisins

Après trois mois d'isolement à l'intérieur de leurs frontières nationales, les Européens ont retrouvé lundi la possibilité de voyager plus facilement d'un pays à l'autre en raison du recul de la pandémie. Europe 1 s'est rendue à la frontière franco-belge, où des centaines de Français ont profité de cette réouverture pour boire un café et acheter des cigarettes en profitant d'une taxation avantageuse. Retrouvez ici notre reportage.

Plus de 434.000 morts dans le monde, la situation est "extrêmement grave" à Pékin

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 436.813 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l'apparition de la maladie en décembre. Les Etats-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 116.127 décès pour 2.114.026 cas. Au moins 576.334 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 43.959 morts pour 888.271 cas, le Royaume-Uni avec 41.736 morts (296.857 cas), l'Italie avec 34.371 morts (237.290 cas), et la France avec 29.436 morts (194.175 cas).

Mais alors que l'épidémie faiblit en Europe, est-elle en train de repartir en Chine ? Plus de 100 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés à Pékin depuis que la maladie a fait sa réapparition dans la capitale chinoise il y a une semaine. La situation épidémique à Pékin est "extrêmement grave", a averti mardi un porte-parole de la mairie. Pékin est engagé dans "une course contre la montre" contre le nouveau coronavirus, a-t-il déclaré devant la presse. La ville a d'ailleurs refermé ses écoles et appelé ses habitants à limiter leurs déplacements et ne pas quitter la métropole. Mais la situation est-elle si grave que ça ? Eléments de réponse dans notre article par ici.