EN DIRECT - Covid : Paris pourrait être placée en zone d'alerte maximale dès lundi

, modifié à
  • A
  • A
Le Premier ministre Jean Castex a rencontré jeudi matin les maires de Paris, Lyon, Lille, avant de s'entretenir par visioconférence avec les édiles de Grenoble et Toulouse, à quelques heures du point de presse du ministre de la Santé Olivier Véran, attendu à 18h.
Le Premier ministre Jean Castex a rencontré jeudi matin les maires de Paris, Lyon, Lille, avant de s'entretenir par visioconférence avec les édiles de Grenoble et Toulouse, à quelques heures du point de presse du ministre de la Santé Olivier Véran, attendu à 18h. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Paris pourrait être placée en zone d'alerte maximale dès lundi, avec potentiellement de nouvelles mesures à la clé, a annoncé Olivier Véran jeudi. Le nouveau bilan du coronavirus fait état d'environ 14.000 nouveaux cas en 24h, avec un taux de positivité des tests qui reste stable. Suivez l'évolution de la situation en direct.
EN DIRECT

Paris obtient un sursis. La capitale, où les indicateurs ne cessent de se dégrader, pourrait être placée en zone d'alerte maximale dès lundi, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran jeudi. Le dernier bilan du coronavirus, publié jeudi soir par les autorités, fait état d'environ 14.000 nouveaux cas en 24h dans le pays. Le taux de positivité des tests se stabilise, tandis que le nombre de décès s'élève à 32.019 depuis le début de la pandémie. 

Les salles de sport de Rennes, qui contestaient leur fermeture, ont obtenu gain de cause et pourront ouvrir. Sur le front économique, le groupe Elior, géant de la restauration collectif, a annoncé la suppression de près de 1.900 emplois en France. Suivez les dernières évolutions en direct.

Les principales infos à retenir :

  • La région parisienne pourrait passer en alerte maximale dès lundi 
  • Près de 14.000 nouveaux cas de coronavirus en 24h, 32.019 morts au total 
  • La France fait appel à 25.000 volontaires pour tester des vaccins
  • Elior, géant de la restauration collective, va supprimer 1.888 postes en France

Paris est la petite couronne en alerte maximale dès lundi ?

Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d'alerte maximale dès lundi si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré Olivier Véran. La capitale et sa proche banlieue ont "franchi les trois seuils qui peuvent correspondre à la zone d'alerte maximale", a déclaré le ministre lors d'un point presse, en précisant que ces seuils avaient été franchis "depuis quelques heures". "Si ça devait se confirmer nous n'aurions pas d'autre choix que de placer Paris et la petite couronne en alerte maximale et ce dès lundi", a précisé le ministre en indiquant que "nous réexaminerons les données dimanche". Cela signifierait qu'il n'y aurait "plus de fête de famille, plus de soirée, une fermeture totale des bars", avertit Olivier Véran. Un nouveau dispositif est à l'étude pour permettre aux restaurants de rester ouverts.

"Les seuils ont été franchis en termes d'incidence dans les dernières 24 heures à Paris. Il n'y a pas de traitement différencié avec Marseille. Il faut au moins deux, trois ou quatre jours pour vérifier que Paris s'inscrit dans cette dynamique-là", a également précisé Olivier Véran, soulignant que Marseille avait franchi ces seuils "depuis plus longtemps".

Lille, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne et Toulouse bientôt concernées ?

Le ministre de la santé a également précisé que les villes de Lille, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne et Toulouse risquent de passer en "zone maximale d'alerte" "la semaine prochaine". "Nous avons indiqué à l'ensemble de ces maires que si les mesures mises en place depuis le week end dernier à Lille, à Grenoble, à Lyon, à Saint-Etienne, mais aussi à Toulouse, ne produisent pas suffisamment d'effets sur la situation épidémique et en particulier sur les entrées en réanimation, nous pourrions être conduits la semaine prochaine à placer ces territoires en zone maximale", a expliqué Olivier Véran.

Marseille et la Guadeloupe sont en "zone d'alerte maximale" depuis le 23 septembre, ce qui entraîne des mesures renforcées pour lutter contre l'épidémie, comme la fermeture totale des bars et des restaurants.

Des améliorations dans certaines villes 

Olivier Véran a en revanche évoqué un début d'amélioration dans certaines villes, où l'"on commence à constater un frémissement, un début d'embellie sur le plan sanitaire, certes timide". Il a cité "Bordeaux, Nice et même Marseille, même si, je le dis tout de suite, les niveaux de circulation du virus y restent très élevés, trop élevés, et que les risques sanitaires et de surcharge hospitalière sont encore bien trop importants". "C'est un encouragement à poursuivre, c'est un encouragement à tenir", a-t-il estimé.

Près de 14.000 nouveaux cas en 24h, le taux de positivité des tests se stabilise 

Les autorités sanitaires ont signalé jeudi 13.970 nouveaux cas de coronavirus en 24h, contre 12.845 la veille. En revanche, le taux de positivité des tests (le pourcentage des personnes contaminées parmi les personnes testées) se stabilise pour le troisième jour consécutif à 7,6%. Au total, 32.019 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de la pandémie, dont 63 en 24h. Environ 4.000 nouvelles hospitalisations ont été constatées en une semaine, dont 844 en réanimation. 

Les salles de sport peuvent ouvrir à Rennes, pas à Lille

Quant aux salles de sport, fermées dans les zones d'alerte renforcée, elles voient peut-être une lueur d'espoir : les salles de sport de Rennes ont obtenu jeudi gain de cause devant le tribunal administratif. Le juge des référés a ordonné la suspension de l'exécution de l'article 4 de l'arrêté de la préfète d'Ille-et-Vilaine qui prévoyait d'interdire l'accueil du public dans les salles de sports et gymnases situés sur le territoire de Rennes Métropole jusqu'au 10 octobre 2020. La justice administrative a en revanche maintenu la fermeture des salles de sports dans la métropole lilloise ordonnée par la préfecture depuis le 25 septembre, rejetant la demande de syndicats professionnels.

A Paris, le tribunal administratif a enjoint la Préfecture de police de revoir d'ici à lundi son arrêté de fermeture. Le tribunal demande "au préfet de police d'édicter un nouvel arrêté précisant (...) les activités physiques et sportives dont la pratique doit provisoirement être interdite à Paris dans les salles couvertes des établissements recevant du public", et ce "au plus tard le 5 octobre 2020". D'ici là, les salles de sport de la capitale restent fermées.

La France fait appel à 25.000 volontaires pour tester des vaccins

La France fait appel à 25.000 volontaires majeurs, jeunes et âgés, pour tester de potentiels vaccins contre le Covid-19 et a ouvert jeudi la plateforme d'information et d'inscription "Covireivac" à leur intention. Les volontaires, qui doivent avoir 18 ans ou plus, sont invités à remplir un questionnaire de santé sur le site www.covireivac.fr, qui permettra ensuite aux chercheurs de les sélectionner selon les besoins des essais envisagés.

Un appel d'une telle ampleur, avec la création d'une plate-forme dédiée, est sans précédent en France. Peu représentés ou absentes des essais vaccinaux, les personnes de 65 ans ou plus, principales victimes de la maladie, et celles qui ont des facteurs de risque (diabète, obésité, maladies pulmonaires, hypertension artérielle, insuffisance rénale) sont appelées à participer.

Elior va supprimer 1.888 postes dans la restauration d'entreprise en France

Le géant de la restauration collective Elior a annoncé jeudi la suppression de 1.888 postes en France, dans sa branche dédiée à la restauration d'entreprise, sinistrée depuis l'épidémie de Covid-19. Au total, 9.500 salariés travaillent aujourd'hui dans la restauration d'entreprise en France au sein d'Elior Entreprises et Arpège, qui est le segment haut de gamme de cette activité et compte parmi ses clients nombre de grandes entreprises ayant leur siège social dans le quartier d'affaires de La Défense, dont les effectifs présents au bureau au quotidien ont fondu. La branche restauration d'entreprise d'Elior a ainsi vu son activité se contracter de 45%, comparé à l'an dernier, en raison de la crise sanitaire.

L'UEFA autorise le retour du public pour les coupes d'Europe, dont la Ligue des champions 

L'UEFA a autorisé jeudi le retour immédiat du public en compétitions européennes de football, dont la Ligue des champions, dans une limite de 30% de la capacité du stade. La décision d'accueillir ou non des supporters restera cependant à la discrétion des autorités locales. Les supporters visiteurs ne seront en revanche pas autorisés à se déplacer. Depuis la fin de l'hiver, tous les matches européens avaient eu lieu à huis clos en raison de la crise sanitaire, sauf la Supercoupe d'Europe le 24 septembre à Budapest, disputée devant 16.000 spectateurs à Budapest, en Hongrie. 

Madrid sous cloche, l'Allemagne étend sa liste de zones à risque

Après plusieurs jours de bras de fer, le gouvernement espagnol a annoncé mercredi qu'il allait imposer à toute la ville de Madrid et à certaines communes de sa périphérie les mesures anti-Covid déjà en vigueur dans certains quartiers, bouclage de Madrid rejeté en bloc par les autorités locales. Le décret a été publié au Journal officiel jeudi, et affirme que son application est obligatoire d'ici à 48 heures. Les mesures consistent à interdire à tous les habitants de Madrid d'entrer ou de sortir de la ville sauf notamment pour aller travailler, chez le médecin ou emmener les enfants à l'école.

L'Allemagne a quant à elle étendu sa liste de régions à risque à la Belgique voisine, l'Islande et des régions en Europe, en couvrant désormais presque toute la France, sur fond de montée des cas d'infection au Covid-19. Dix-sept pays de l'UE sont désormais classés en zone à risque, soit partiellement, soit complètement.

Au total, la pandémie a fait au moins 1.018.634 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP. Les États-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts (206.959) que de cas (7.233.946). Suivent le Brésil (143.952 morts), l'Inde (98.678), le Mexique (77.646) et le Royaume-Uni (42.143).