Coronavirus : quelles sont les conditions à respecter pour les visites en Ehpad ?

, modifié à
  • A
  • A
Ehpad Coronavirus 1:31
Les conditions de visites aux résidents des Ehpad devraient être très strictes. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Lundi, les visites des familles aux résidents des Ehpad devraient pouvoir reprendre, comme l'a annoncé le ministre de la Santé, dimanche. Olivier Véran a néanmoins précisé que des règles strictes de sécurité sanitaire devraient être respectées.

Les personnes âgées résidant en Ehpad étaient privées de visites depuis le 11 mars. Quelques jours avant l'entrée en vigueur du confinement, elles avaient été les premières à subir le poids de l'isolement dans cette lutte contre l'épidémie de coronavirus. L'annonce de l'autorisation d'une reprise des visites ne signifie pourtant pas un retour à la normale, Olivier Véran ayant annoncé des conditions "extrêmement limitées".

"Nous avons élaboré ensemble des recommandations nouvelles qui permettront à partir de [lundi] l'organisation dans les territoires [...] d'un droit de visite pour les familles en direction de leurs aînés fragiles résidant dans ces établissements d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes", a déclaré le ministre de la Santé.

Une décision du chef d'établissement

L'organisation des visites sera placée "sous la responsabilité des directions d'établissements". Le ministre de la Santé a précisé que ces dernières devront informer les familles sur leur droit de visite et en fixer les conditions "lorsque ce sera possible".

"Pas tout le monde en même temps", a tempéré Olivier Véran. Difficile d'envisager l'organisation de réunions familiales dans les établissements de santé. Le nombre de visiteurs sera donc limité à deux personnes.

Pas de contact physique

La distanciation sociale et les gestes barrières seront toujours d'actualité. Les visiteurs ne pourront pas "toucher la personne" ni être "en contact physique" avec elle. Le contact avec les résidents sera strictement visuel, a déclaré le ministre, ajoutant : "On peut passer beaucoup de choses par le regard."

Bientôt de nouvelles règles pour les kiné et les bénévoles

L'association de directeurs d'Ehpad (AD-PA) s'est réjouie dimanche de la décision du gouvernement. Elle a par ailleurs souhaité que ces nouvelles modalités puissent être "adaptées" aux visites de kinésithérapeutes et de bénévoles "pour préserver et accompagner autonomie à la marche et temps de vie sociale". De nouvelles recommandations devraient bientôt suivre.