Coronavirus : ces malades qui ne guérissent pas et réclament un meilleur suivi

  • A
  • A
Des milliers de patients souffrent de symptômes persistants du Covid-19. 1:33
Des milliers de patients souffrent de symptômes persistants du Covid-19. © JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Des semaines après avoir été infectés par le Covid-19, plusieurs milliers de patients font encore état de symptômes. Ils réclament des actions coordonnées de la part des autorités de santé face à ce qu'ils perçoivent comme un "désert" d'information et de coordination médicale.

Alors que les services de réanimation se vident chaque jour un peu plus dans tous les hôpitaux français, de plus en plus de personnes disent souffrir d'un "Covid persistant". Souvent soignés à domicile, ces malades se plaignent de la persistance ou de la résurgence de symptômes multiples, plusieurs semaines après avoir été infectés par le coronavirus. "J’ai des symptômes qui ne sont pas exactement avec la même puissance que ce que j’avais eu il y a trois mois, mais qui sont présents. Je n’arrive pas à m’en débarrasser", témoigne Alex, 45 ans, au micro d'Europe 1. 

Pressions dans la poitrine et beaucoup de fatigue

Des pressions dans la poitrine, beaucoup de fatigue... Alex a ressenti à nouveau ces symptômes il y a quelques jours, alors qu’il avait été infecté par le virus il y a plus de 11 semaines. Son médecin généraliste lui a demandé de se confiner une deuxième fois dans une pièce à l’écart de sa famille pendant 14 jours... "On continue à être obligé de suivre un protocole sanitaire qui nous met quand même un petit peu à l’écart. C’est lourd", témoigne-t-il au micro d'Europe 1.  

"On n’a pas de traitement, pas de médecin, pas de reconnaissance"

Comme Alex, des milliers de malades souffrent encore de problèmes respiratoires ou cardiaques, de perte du goût ou de l'odorat, ou de douleurs thoraciques. Un collectif vient de se constituer, issu de plusieurs groupes Facebook regroupant près d'un millier de malades. Il réclame des actions coordonnées de la part des autorités de santé face à ce qu'il perçoit comme un "désert" d'information et de coordination médicale.

"On n’a pas de traitement, pas de médecin, pas de reconnaissance. Donc en fait, on est complètement laissés à l’abandon dans la peur, dans la souffrance, dans la fatigue, dans la maladie et on n’a pas beaucoup d’énergie", explique Corinne Cosseron, administratrice de la page Facebook "Covid-19, forme longue de la maladie". Ces patients souhaitent avant tout avoir accès à une liste précise des symptômes de la maladie, une prise en charge adaptée et la garantie d’un réel suivi médical. 

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Laetitia Drevet