Coronavirus : comment prendre soin de ses mains, abîmées par le savon et le gel hydroalcoolique ?

  • A
  • A
Main 1:24
Coronavirus : comment prendre soin de ses mains, abîmées par le savon et le gel hydroalcoolique ? © AFP
Partagez sur :
A force de se laver les mains à l'eau et au savon ou au gel hydroalcoolique, ces dernières sont abîmées. Rougissement, brûlures, crevasses, comment lutter contre cette sécheresse qui touche d'autant plus les soignants, obligés de respecter plusieurs fois par jour ce geste barrière ? 

C'est le comble pour un geste barrière : devenir agressif. C'est une conséquence pour le moins inattendue de ce coronavirus : nos mains sont mises à rude épreuve. A force de se laver les mains avec de l’eau, du savon ou, pire, du gel hydroalcoolique, elles se dessèchent et se craquellent. Les personnels de soin sont particulièrement touchés. Sur les réseaux sociaux, certains ont posté des photographies de mains rougies, en sang parfois, pour cause de sécheresse trop intense.

"Je dois me laver les mains 15 fois par heure"

Conformément aux consignes, Sophie se lave très régulièrement les mains. Elle en porte même des séquelles. "Elles sont soit toutes rouges, soit la peau est ridée. Parfois ça saigne, ça se crevasse en fait. Ça me tire, ça me brûle."

Des symptômes que connait très bien Jean-Del. Il est interne à la Pitié Salpêtrière, à Paris. "Il faut imaginer qu’en gros, à l’hôpital, on se lave les mains à chaque fois qu’on touche une surface. Donc je dois me laver les mains quinze fois par heure : à chaque fois que je vais voir un patient, je me lave les mains, une fois que je l’ai vu, je me lave les mains. Il suffit que j’ouvre trois, quatre portes et je me lave les mains", explique-t-il. 

Privilégier les crèmes grasses

Malheureusement, il n’existe ni alternative ni remède miracle. Le mieux pour la dermatologue Isabelle Rousseau, c’est d’être généreux sur la crème hydratante avant de se coucher. "C'est bien de mettre une crème un peu masque sur les mains, pour qu’elles se reposent et qu'elles se réhydratent la nuit."

Aux grands maux les grands remèdes : oubliez les crèmes agréables et parfumées pour des crèmes grasses et plus efficaces. Certaines marques de cosmétiques ont par ailleurs offerts des stocks aux hôpitaux pour soulager les mains des patients. 

Europe 1
Par Pierre Herbulot