Que manger pour se sentir moins fatigué (et plus concentré) sans se ruiner ?

, modifié à
  • A
  • A
Repas alimentation nutrition brunch aliments 3:25
L'alimentation est un domaine à ne surtout pas sacrifier pour sa santé. Photo d'illustration. © Free-Photos / Pixabay
Partagez sur :
Pour la semaine #Europe1Solidaire, à destination de la jeunesse, Jimmy Mohamed donne des clés pour permettre aux étudiants et aux jeunes en général de mieux vivre la période actuelle. Jeudi, le médecin d'Europe 1 se focalise sur alimentation, en donnant quelques conseils pour être plus concentré, plus reposée et plus énergique au quotidien.
DÉCRYPTAGE

Ce n'est évidemment pas cela qui réglera d'un seul coup les problèmes de précarité et d'absence de perspectives qui frappent les étudiants pendant cette crise du coronavirus. Mais privilégier une alimentation équilibrée peut permettre de se sentir mieux et d'affronter plus efficacement les défis actuels rencontrés par la jeunesse (et pas seulement). Car, comme l'affirmait un célèbre sélectionneur des Bleus dans une vieille publicité, "bien manger, c'est le début du bonheur". À l'occasion de la semaine #Europe1Solidaire consacrée à la jeunesse, le docteur Jimmy Mohamed donne quelques conseils pratiques pour mieux manger, et donc mieux vivre.

L'alimentation va avoir un impact et une influence sur la mémoire, sur le sommeil, sur le stress, mais aussi sur les artères et les articulations. Bref, sur la santé d'une façon générale. On a tendance à le négliger et à l'oublier. L'idée est de bien comprendre que l'alimentation doit avoir une place majeure dans notre santé et notre routine du quotidien.

La première chose à faire est d'éviter notamment les produits ultra-transformés. Je sais que ce n'est pas évident, mais il faut savoir qu'ils sont pauvres en nutriments. Il y a donc peu de vitamines et de minéraux. Ils vont être assez gras et vont avoir un effet négatif sur votre cerveau. Quatre jours de régime de type fast food sont suffisants pour avoir un impact sur le cerveau et abîmer la concentration. Cela veut dire que l'alimentation est vraiment un enjeu majeur du bien-être, notamment pour les étudiants.

La truite, moins chère que le saumon

Voici quelques conseils simples : misez sur des aliments riches en tryptophane, qui permet de créer de la sérotonine. Cet acide aminé est notamment contenu dans la viande blanche comme le poulet, qui n'est pas très cher et qui permet de synthétiser le tryptophane. Les lentilles sont aussi très bonnes pour cela.

" Il faut éviter de chauffer l'huile de colza puisque ça va dégrader les acides "

Il faut également ne pas mettre de côté les oméga 3, pour le cerveau. C'est très important pour créer la myéline, cette gaine qui permet de fabriquer des fibres nerveuses. Sauf que les oméga 3, on en trouve dans les poissons gras comme le saumon. L'alternative un peu plus accessible pour les étudiants, c'est la truite. Ça marche très bien aussi. On parle souvent de l'huile d'olive, qui reste assez cher, mais on peut la remplacer par l'huile de colza. Il faut cependant éviter de la chauffer puisque ça va dégrader les acides, ce qui est plutôt néfaste.

L'indispensable carré de chocolat

Optez aussi sur des céréales complètes comme l'avoine, riche en vitamines B et en magnésium. Il y a des sucres lents et c'est bon pour la mémoire, pour donner une énergie constante au cerveau. Si jamais les étudiants vont devoir faire des examens, avoir un moment où ils doivent être très concentrés, privilégiez sur les aliments riches en protéines. Un sandwich au pain complet avec du thon, c'est bon pour la concentration.

Et puis au dîner, on mange plutôt léger pour avoir un sommeil réparateur. Misez sur des aliments comme le brocoli ou les haricots qui vont permettre la fonction et la synthèse de mélatonine, pour un meilleur endormissement. Et pourquoi pas un petit carré de chocolat pour finir, riche en dopamine et en antioxydants ? On dit que l'amour est dans le pré, mais le bonheur, lui, se trouve peut-être dans l'assiette.

Europe 1
Par Jimmy Mohamed