Coronavirus : un commissaire de police décède dans le Nord

, modifié à
  • A
  • A
Un commissaire divisionnaire du Nord est décédé du coronavirus, dimanche.
Un commissaire divisionnaire du Nord est décédé du coronavirus, dimanche. © AFP
Partagez sur :
Un policier de Lens, dans le Nord, est mort dimanche. Il est le premier commissaire divisionnaire décédé après avoir contracté le coronavirus. Selon les informations de l'AFP, il aurait effectué, à l'hôpital, un test de dépistage qui s'était révélé négatif.

Un commissaire divisionnaire de police de Lens, dans le Pas-de-Calais, est décédé dimanche à l'âge de 47 ans des suites du covid-19, révèle l'AFP. Selon une source policière, Rudy Lewandoski, chef du Service d'intervention, d'aide et d'assistance de proximité, est le premier commissaire de police français à succomber à l'épidémie de coronavirus.

Ce commissaire divisionnaire, qui était passé par la police judiciaire de Lille, était en arrêt de travail depuis "une dizaine de jours" présentant "plusieurs symptômes faisant penser au Covid-19", a déclaré à l'AFP une source policière, confirmant une information de France Bleu.

Un test de dépistage négatif

"Le Samu est intervenu à la mi-journée à son domicile mais ils n'ont rien pu faire et il est décédé d'une embolie pulmonaire", a-t-on précisé. "Le test Covid-19 qu'il avait effectué" à la suite d'un passage à l'hôpital "s'était révélé négatif", a indiqué une autre source policière.

Sur Twitter, le directeur général de la Police nationale Frédéric Veaux a rendu hommage à un "grand professionnel, toujours attentif aux autres". Le club de football lensois, le RCL, a salué pour sa part dans un tweet un homme qui "mettait son savoir-faire et son professionnalisme au service du club sur les sujets de sécurité".