Gérard Collomb salue "les mots justes" d’Edouard Philippe pendant la crise du coronavirus

, modifié à
  • A
  • A
1:16
© Europe 1
Partagez sur :
Le maire de Lyon, parmi les premiers soutiens à Emmanuel Macron avant de prendre ses distances, a rendu un hommage appuyé au Premier ministre, lundi sur Europe 1, et salué son "ton juste" durant la crise sanitaire. Il a aussi laissé entendre que remplacer Edouard Philippe serait une erreur dans la période actuelle.
INTERVIEW

Gérard Collomb est l’un des premiers à avoir cru en la bonne étoile d’Emmanuel Macron. Une clairvoyance qui lui avait permis d’être nommé ministre de l’Intérieur après l’élection de l’actuel chef de l’Etat. Depuis, l’ancien socialiste a pris ses distances et est retourné dans son fief de Lyon, dont il est maire. Mais il garde évidemment un œil sur la politique nationale. Et lundi sur Europe 1, il a choisi de rendre hommage à l’action… d’Edouard Philippe pendant la crise liée au coronavirus, alors même que les relations entre le Premier ministre et le président de la République sont actuellement tendues.

"Les dernières interventions (d’Edouard Philippe) étaient très appréciées de nos concitoyens", a affirmé Gérard Collomb. "Tout simplement parce qu’il savait trouver les mots justes et surtout la position juste entre un pessimiste foncier et un optimisme qui n’aurait pas été de mise."  

"Lorsqu’il disait 'nous sommes sur une ligne de crête entre la nécessité de prendre en compte les problèmes sanitaires et en même temps de regarder les problèmes économiques', il était avec un ton juste", a insisté le maire de Lyon.

Et alors que des rumeurs persistantes de remplacement du Premier ministre circulent, Gérard Collomb s’est dit défavorable à une telle décision. "Dans la crise actuelle, on ne peut pas se permettre d’avoir beaucoup de changements institutionnels", a prévenu l’ancien ministre.