Après Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron consulte François Hollande sur l'après coronavirus

, modifié à
  • A
  • A
François Hollande et Emmanuel Macron, en septembre dernier. 1:06
François Hollande et Emmanuel Macron, en septembre dernier. © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a déjeuné vendredi avec François Hollande pour évoquer "l’après confinement". L'occasion pour le président d'entamer la deuxième et dernière phase de son quinquennat et d'envoyer des signaux à l'aile gauche de la Macronie. Emmanuel Macron avait déjà reçu Nicolas Sarkozy en début de semaine.
DÉCRYPTAGE

Emmanuel Macron a reçu son prédécesseur François Hollande vendredi midi, à l’occasion d’un déjeuner. Le président de la République souhaitait évoquer "l’après confinement". Ce rendez-vous marque un changement de stratégie de la part du président de la République, car lors de la crise des gilets jaunes, puis celle du coronavirus, Emmanuel Macron n’avait pas fait appel à l’ancien président.

Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron a même consciencieusement ignoré François Hollande. Il a plusieurs fois reçu le couple Sarkozy, avec qui il a créé une relation personnelle et politique. François Hollande a lui toujours été mis de côté. Emmanuel Macron a construit sa pratique du pouvoir en opposition à celle de son prédécesseur, qu’il avait qualifiée de "présidence bavarde". La dernière fois que François Hollande a été reçu publiquement à l'Elysée, c’était le 30 septembre 2019 à l'occasion d'un déjeuner de chefs d'État après la cérémonie en hommage à Jacques Chirac.

La deuxième et dernière phase du quinquennat

Si Emmanuel Macron a d’abord voulu prendre ses distances, il veut désormais changer de stratégie, parce qu’il entre dans la deuxième et dernière phase de son quinquennat, mais aussi parce qu’il est en difficulté, notamment sur la partie gauche de la Macronie. Les résultats des élections municipales pourraient le montrer dimanche, avec la déroute annoncée. Emmanuel Macron est face à un vrai défi : envoyer des signaux du côté de la gauche. On verra dans quelles mesures cela se matérialisera avec le remaniement en début de semaine prochaine.

Reste à savoir ce que les deux hommes vont se dire. Après les échanges politiques et l’analyse sur la situation du pays, François Hollande pourrait saisir cette occasion pour régler des comptes avec Emmanuel Macron. Car du côté de l’ancien président socialiste, il y a une très grande rancœur, qui ne s’exprime pas officiellement mais qui est bien réelle. Mardi après-midi, Emmanuel Macron s’était entretenu avec Nicolas Sarkozy, là aussi pour évoque la "nouvelle étape" du quinquennat.

Europe 1
Par Michaël Darmon, édité par Léa Leostic