Mort de Jacques Chirac : un hommage populaire aux Invalides susceptible de durer toute la nuit

, modifié à
  • A
  • A
Après avoir rendu hommage à Jacques Chirac, les Français pourront se recueillir devant son cercueil aux Invalides. 1:18
Après avoir rendu hommage à Jacques Chirac, les Français pourront se recueillir devant son cercueil aux Invalides. © LUCAS BARIOULET / AFP
Partagez sur :
Depuis 14 heures ce dimanche, les Français peuvent se recueillir devant le cercueil de l'ancien président de la République aux Invalides. L'hommage populaire devrait se poursuivre jusque dans la nuit.

Avant une journée de deuil national avec les obsèques de Jacques Chirac, lundi, les Français peuvent rendre hommage à l'ancien président de la République aux Invalides depuis 14 heures, dimanche. Le cercueil de l'ancien président a pris place devant la cathédrale Saint-Louis des Invalides et sera veillé par quatre gardes républicains. Un portrait de Jacques Chirac a aussi été installé.

Peu avant 14h, une longue foule attendaient déjà de pouvoir pénétrer à l'intérieur de la cour. Les premiers arrivés faisaient déjà la queue depuis 9h du matin. Les Français peuvent venir se recueillir et signer les registres de condoléances, qui étaient jusqu'ici disposés à l'Élysée.

 

Hommage popu

© AFP

 

Depuis jeudi soir, pas moins de 5.000 personnes se sont déjà rendues au palais présidentiel. Cela correspond à 30 registres d'une vingtaine de pages, déjà noircis.

Jusqu'à 7 heures, lundi matin ?

L'hommage populaire à l'ancien chef de l'État, mort jeudi, se poursuivra donc aux Invalides, sans heure de fin préalablement définie. "Tant qu'il y aura du monde, ça restera ouvert, jusque tard dans la nuit s'il le faut", indique-t-on à l'Élysée.

La seule limite est 7 heures du matin, lundi, heure à laquelle les Invalides refermeront leurs portes pour laisser la famille rendre hommage à Jacques Chirac dans l'intimité, avant les honneurs militaires, en présence d'Emmanuel Macron. Le convoi funéraire partira ensuite vers l'église Saint-Sulpice, où aura lieu une cérémonie en présence d'une trentaine de chefs d'État et de gouvernement.

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Thibaud Le Meneec