Covid-19 : 81.448 morts, plus de 20.700 nouveaux cas en 24h

, modifié à
  • A
  • A
20.701 cas positifs de Covid-19 ont été comptabilisés en 24 heures vendredi, dans la moyenne des derniers jours.
20.701 cas positifs de Covid-19 ont été comptabilisés en 24 heures vendredi, dans la moyenne des derniers jours. © LUCAS BARIOULET / AFP
Partagez sur :
La France est devenue le premier pays à recommander une seule dose de vaccin pour les personnes qui ont déjà été malades du Covid. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se rend vendredi en Moselle où le nombre élevé de variants détectés dans le département inquiète. Dans le pays, la circulation du virus sur le territoire reste stable, malgré des indicateurs toujours élevés.
L'ESSENTIEL

La Haute autorité recommande l'injection d'une seule dose de vaccin pour les personnes qui ont déjà été infectées par le coronavirus. Malgré une légère inflexion du nombre des nouvelles hospitalisations dues au Covid-19 sur une semaine, les indicateurs de suivi de l'épidémie restent particulièrement élevés en France, notamment le nombre de malades en réanimation, bien au-delà des capacités du pays avant le déclenchement de la crise. La circulation des nouveaux variant laisse toujours craindre une flambée des contaminations, notamment en Moselle, où le maire de Metz réclame un reconfinement local.

Les informations à retenir :

  • Vaccin : la HAS recommande une seule dose pour les personnes déjà infectées
  • 20.701 cas positifs de Covid-19 ont été comptabilisés en 24 heures vendredi, dans la moyenne des derniers jours
  • Le ministre de la Santé est attendu en Moselle, où un nombre inquiétant de cas de variants ont été détectés
  • Après le feu vert de la Haute autorité de santé, les tests salivaires vont être déployés dans les écoles

Un nombre des contaminations élevé, mais une légère inflexion des hospitalisations

20.701 cas positifs de Covid-19 ont été comptabilisés en 24 heures par Santé publique France vendredi, dans la moyenne des derniers jours. Signe encourageant, les nouvelles entrées à l'hôpital sur une semaine sont repassées sous la barre des 11.000. Mais la charge reste élevée avec environ 27.000 malades du Covid-19 toujours hospitalisés.

La vaccination reste la seule perspective de sortir du tunnel, mais elle ne se dessine pas pour tout de suite. 2.060.675 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Au mois de février, près de 440 personnes atteintes du Covid-19 sont mortes chaque jour dans les hôpitaux ou les Ehpad, pour un total de 80.803 depuis le début de l'épidémie qui frappe surtout les personnes âgées.

Vaccin : une seule dose recommandée pour les personnes déjà infectées

Les autorités sanitaires françaises recommandent de "ne proposer qu'une seule dose" de vaccin aux personnes "ayant déjà fait une infection" par le coronavirus, devenant ainsi le premier pays à formuler une telle recommandation. Les personnes guéries du Covid-19 "ont déjà élaboré à l'occasion de l'infection une mémoire immunitaire. La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel", explique la Haute autorité de santé (HAS) dans son avis, qui doit encore recevoir l'aval du gouvernement.

En France, la situation en Moselle inquiète

Le ministre de la Santé s'est inquiété jeudi soir de la situation en Moselle, où un nombre important de cas de variants sud-africain et brésilien du coronavirus ont été détectés, risquant de mettre à mal la relative stabilité du pays sur le plan épidémiologique. "Il nous faut être prêts à agir évidemment, si la situation devait le nécessiter, afin de protéger la population dans un territoire qui a déjà payé un lourd tribut à la pandémie", a affirmé Olivier Véran lors d'une conférence de presse. 

Il se rendra dès vendredi dans le département, où ont été identifiés plus de 300 cas de mutations de variants sud-africains et brésiliens "ces quatre derniers jours". Des mutations qui pourraient être "moins sensibles à certains vaccins disponibles" et "échapper aux anticorps fabriqués" par les personnes guéries du Covid-19, a-t-il souligné. Sans plus attendre, le maire (LR) de Metz François Grosdidier s'est prononcé en faveur d'un reconfinement local. Au micro d'Europe 1, l'élu s'est prononcé pour "un reconfinement vrai, fort comme en mars-avril".

"Tout est possible, rien n'est exclu", lui a répondu vendredi Gabriel Attal, également sur notre antenne. "Ce qu'il faut, c'est prendre les mesures qui sont les plus appropriées pour lutter contre la propagation de ces variants. (…) S'il y a des mesures à prendre au niveau local, elles seront prises." 

103 établissements scolaires fermés

Un total de 1.599 classes et 103 établissements scolaires sont actuellement fermés en raison de cas de Covid-19, a indiqué vendredi le ministère de l'Education nationale, des chiffres en nette hausse par rapport à la semaine dernière. La semaine dernière, les chiffres officiels faisaient état de 934 classes - sur un total de 528.400 - et 105 établissements fermés. Les académies de Versailles et Créteil sont particulièrement concernées par ces fermetures de classes. Ces chiffres ne prennent cependant pas en compte les établissements de la zone A, en vacances depuis une semaine. Dans le détail, 69 écoles (sur 38.024) sont actuellement fermées, ainsi que 26 collèges (sur 5.513), et 8 lycées (sur 2.990).

L'inquiétude grandissante autour des variants du coronavirus a conduit lundi à un nouveau durcissement des règles sanitaires à l'école, qui se traduit par une accélération des fermetures. Pour les freiner, une nouvelle mesure est donc instaurée de la maternelle au lycée : une classe entière peut désormais être fermée si un enfant, ou un membre de sa famille, est contaminé par un des deux variants. 

Les tests salivaires en cours de déploiement

Sur le front du dépistage, la Haute autorité de santé (HAS) a donné, sans surprise, son feu vert aux tests salivaires pour les personnes sans symptômes, qui ont l'avantage d'être moins désagréables que ceux nécessitant l'introduction de l'écouvillon dans le nez. La HAS recommande de les étendre "surtout au dépistage itératif (répété, ndlr) dans des populations ciblées telles que les écoles, les universités, les Ehpad, les personnels soignants", a précisé sa présidente, Dominique Le Guludec. En revanche, il ne s'agit pas de tests rapides, comme les tests antigéniques, et le délai de rendu des résultats est similaire aux tests RT-PCR (environ 24 heures).

Le monde de la culture toujours paralysé : pas de Solidays ni de carnaval, des Victoires de la musique un peu particulières

Signe que la crise va durer, le festival de musique Solidays, qui permet de financer l'association Solidarité sida et qui devait se dérouler du 18 au 20 juin, est annulé pour la second année consécutive. Le Carnaval de Nice, prévu pour débuter samedi, n'aura pas lieu non plus.

Invité d'Europe 1 vendredi matin, le chanteur Benjamin Biolay a poussé un coup de gueule quant à la manière dont le gouvernement accompagne le monde de la culture, frappé de plein fouet par la crise. À quelques heures d'une 36e édition des Victoires de la musique dont l'organisation a été bousculée par l'épidémie, l'auteur-compositeur s'en est pris à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, "un peu absente" selon lui. Surtout, il se dit prêt à débattre avec elle, éventuellement sur notre antenne, "comme si on travaillait, comme une réunion technique mais médiatisée. 

L'Europe reste "vulnérable" 

Malgré une tendance à la baisse des cas, "l'écrasante majorité des pays européens reste vulnérable", a affirmé l'OMS Europe jeudi, mettant en garde contre "un faux sentiment de sécurité" à cause du nombre encore faible de vaccinés.

L'Allemagne va fermer ses frontières, à quelques exceptions près, avec la République tchèque et la région autrichienne du Tyrol, qui enregistrent de forts taux d'infection aux variants très contagieux, a annoncé le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer. Le gouvernement tchèque a annoncé jeudi isoler trois cantons, dont deux à la frontière avec l'Allemagne en raison de la prévalence du variant britannique du coronavirus. Les habitants ne sont pas autorisés à quitter ces territoires, et personne ne pourra y entrer sauf exceptions, a indiqué Prague.

Melbourne confinée, l'Open d'Australie à huis clos 

Un nouveau confinement de cinq jours, pour tenter d'endiguer l'apparition d'un variant du coronavirus, a été ordonné vendredi à Melbourne en plein Open d'Australie, mais le tournoi de tennis pourra se poursuivre à huis clos. Une bulle sanitaire va être mise en place autour des joueurs de l'Open d'Australie afin que le tournoi puisse se poursuivre après l'annonce d'un confinement de cinq jours à Melbourne, a déclaré vendredi le chef de Tennis Australia, Craig Tiley.

Plus de 2,35 millions de morts dans le monde

La pandémie a fait plus de 2,35 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi à partir de sources officielles jeudi en milieu de journée. Le Moyen-Orient a franchi la barre des 100.000 morts. Quant aux décès dus au Covid-19 en Afrique, ils "ont augmenté de 40%" en un mois, s'est alarmée jeudi l'OMS, s'inquiétant du sort d'un continent confronté à de nouveaux variants plus contagieux.

Après les Etats-Unis (475.040 morts), les pays les plus endeuillés sont le Brésil (236.201), le Mexique (169.760), l'Inde (155.360) et le Royaume-Uni (114.851).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme cela a été le cas en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP