Coronavirus : en Allemagne, une quarantaine de personnes contaminées lors d'une messe

  • A
  • A
messe Allemagne coronavirus culte église
Les lieux de culte, comme la Cathédrale de Berlin, ont rouvert en Allemagne. © Odd ANDERSEN / AFP
Partagez sur :
Dans le cadre de son déconfinement l'Allemagne a rouvert ses lieux de cultes. Les médias font état d'une quarantaine de contaminations au coronavirus lors d'une messe qui s'est tenue le 10 mai dernier.

Plusieurs dizaines de personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus lors d'une messe en Allemagne. Alors que la France autorise la reprise des cultes aujourd'hui, à Francfort, une messe célébrée le 10 mai dans une église protestante baptiste aurait causée plus de quarante contaminations.

Six personnes admises à l'hôpital

Le 30 avril dernier et suite à une décision de la Cour constitutionnelle fédérale, l'Allemagne avait autorisée la reprise des cultes, dans un contexte de fort ralentissement de l'épidémie. La plus haute instance du pays considérait que la fermeture totale des lieux de cultes était une "intrusion grave" dans la liberté religieuse. C'est donc une dizaine de jours après cela que la messe incriminée aurait eu lieu comme le rapporte le quotidien local Frankfurter Rundschau

 

Dans le canton de Main-Kinzig-Kreis, en banlieue de la ville, les autorités locales avaient déjà annoncé vendredi la contamination de 16 personnes ayant assisté à "un évènement à Francfort". C'est au total une quarantaine de personnes qui ont été contaminées selon plusieurs médias. Six d'entre elles ont été admises à l’hôpital, selon l'agence de presse DPA, qui cite les autorités sanitaires locales.

La crainte d'une seconde vague

L'Allemagne, relativement moins touché que certains de ses voisins européens, comptait samedi 177.850 (+638 en 24 heures) cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus, et 8.216 décès (+42), selon l'Institut Robert Koch, qui assure la veille épidémiologique dans le pays.

 

 

Mais les craintes de seconde vague restent présentes dans le pays. Plus tôt dans la journée, les autorités de l’État de Basse-Saxe, au nord du pays, ont annoncé que sept personnes avaient été contaminés dans un restaurant de la ville de Leer. En tout, une cinquantaine de personnes ont été mises en quarantaine.

En France, un rassemblement de 2.000 fidèles évangéliques fin février avait été a l'origine de dizaines de contaminations partout dans le pays. Aux États-Unis, le président Donald Trump a appelé vendredi les gouverneurs des États américains à autoriser l'ouverture des lieux de culte, qu'il désigne comme "essentiels" lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP