Coronavirus : aux Etats-Unis, 37 millions de personnes dépendent de l'aide alimentaire

  • A
  • A
aide alimentaire Etats-Unis 1:48
Aux Etats-Unis, l'aide alimentaire est débordée par les personnes démunies, frappées de plein fouet par la crise sanitaire. © MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :
Alors que le pays a dépassé le cap des 500.000 cas de coronavirus, les plus démunis sont durement touchés par cette crise et les banques alimentaires débordées. Pour tenter de leur venir en aide, des entreprises se mobilisent pour fournir des repas comme Elisabeth et Gina Galvin dans le Nevada. 

Aux Etats-Unis, un sinistre cap a été franchi hier avec plus de 20.000 morts du coronavirus, selon un bilan établi par l'université Johns Hopkins. Plus de 500.000 personnes sont, elles, contaminées. Une épidémie qui affecte particulièrement les plus démunis, en témoignent les 37 millions de personnes qui n'ont d'autre solution que de se rendre dans les banques alimentaires pour se nourrir. 

Les images montrent des milliers de voitures faisant la queue devant des banques alimentaires débordées. Feeling America, la première organisation du pays avec plus de 200 centres de distribution a déjà annoncé qu'il lui manquera 1,4 milliard de dollars d'ici septembre pour nourrir tout le monde. Et face à la crise sanitaire, la solidarité s'organise à tous les niveaux de la société. 

Un million de repas livrés chaque semaine

Elisabeth Galvin et sa fille Gina, originaires de Nice, dirigent ensemble Stellar Snacks, la plus grosse fabrique de bretzels américains. Si elles avaient l'habitude de produire 680 tonnes par an destinées aux compagnies aériennes, elles se sont adaptées à la situation, comme l'une d'elles l'explique au micro d'Europe 1: "J'essaye de donner le plus que je peux de nourriture. J'ai donné à un abri pour les personnes âgées. J'aimerais bien avoir plus à donner...", soupire-t-elle.

Leur usine de Carson City dans le Nevada tourne à plein régime et elles ont même dû recruter du personnel afin de pouvoir livrer plus d'un million de repas chaque semaine. "Outre les commandes qu'on a eues, on a fait pratiquement dix millions juste ce mois-ci pour l'Etat de la Californie", précise-t-elle. Avant la crise du Covid 19 Donald Trump avait décidé de supprimer l'aide alimentaire à 700.000 personnes. Mais devant l'urgence, il va finalement devoir complètement réviser ses plans. 

Europe 1
Par Benoît Clair, édité par Coline Vazquez