4:06
  • Copié

Ce petit condiment est issu d’un minuscule arbre très résistant : le câprier. La câpre n’est autre que son bouton floral. Le câprier pousse à l’état sauvage dans les régions méditerranéennes. Récoltés à différents stades à la main, les plus petites câpres mesurent environ 6 mm (superfines) et les plus grosses, 10.

On parle aussi de câpron, le fruit du câprier que l’on trouve généralement avec sa queue. On le conserve ensuite dans une saumure vinaigrée. Les petites câpres sont les plus fines en goût, on les trouve dans de nombreuses recettes de la cuisine provençale (tapenade), mais aussi pour assaisonner les tartares. Les câpres de Pantelleria sont fameuses, on les récolte de fin mai à août.

 

 

 

La recette de pâtes aux sardines et câprons

Ingrédients :

- 400 gr de pâtes
- 1 boite de sardine
- Une vingtaine de câprons
- 1 pot de coulis de tomates
- Huile d’olives
- 1 citron bio
- Une dizaine d’olives noires
1. Cuire les pâtes al dente

2. Oter le noyau des olives et les coupes en dés

3. Prélever le zeste du citron et le tailler en petits dés (les blanchir deux fois à l’eau)

4. Faire chauffer l’huile de la boîte, ajouter les sardines grossièrement concassées, ajouter la tomates puis les dés de citron de d’olives

5. Laisser mijoter 2 minutes et ajouter les câprons

6. Ajouter 4 c. à s. d’eau de cuisson de pâtes

7. Mélanger les pâtes et la sauce