5:36
  • Copié

Durant des siècles, le vin voyageait en jarre puis en tonneaux de bois. Mais au 17e siècle, vient la révolution : la bouteille en verre. Dans un premier temps, elle est bouchée par un petit morceau de bois entouré de toile de jute. Mais il sera remplacé par un bouchon en liège.

Ce sont les Anglais - amateurs et consommateurs de vins - qui, les premiers, vont inventer le tire-bouchon: une petite vrille directement inspirée des vers d’armes à feu, utilisés pour déboucher les canons des mousquets.

En 1795, le révérend Samuel Henshall dépose le premier brevet de tire-bouchon. Son modèle, qui comporte une tige en acier, un manche et un disque de métal entre les deux, sera utilisé durant plus d’un siècle. En 1882, naît en Allemagne ce que l’on nomme le sommelier, un tire-bouchon en forme de couteau, avec un décapsuleur et un système de levier. Viendront ensuite toute une série d’autres innovations, le bi-lames, le screwpull… et le Coravin qui permet de vider une bouteille sans retirer le bouchon.