Les bêtises de Cambrai

  • A
  • A
4:24
© Europe 1
Papilles de la nation est une chronique de l'émission Historiquement vôtre
Partagez sur :

C’est l’histoire d’une recette découverte par le plus grand des hasards et qui a donné lieu à une épique bagarre juridique. Deux confiseries, Afchain et Despinoy, se disputent la paternité de ces petits bonbons à la menthe aux vertus que l’on prétend digestives. Première version, celle d’Afchain : le fils du confiseur aurait fait une boulette au moment de préparer des berlingots (bonbons au sirop de fruit), il fait tomber de la menthe et laisse cuire plus longtemps la préparation pour camoufler sa gaffe. Seconde version, celle de Despinoy : il s’agit d’une erreur de dosage de la menthe et de cuisson. L’apprenti aurait laissé cuire le sucre trop longtemps. "Tu ne sauras faire que des bêtises dans la vie", lui a alors lancé son père avant de mettre tout de même en vente le produit de cette boulette. Ce fut un succès immédiat. Procès en 1889 : Afchain est reconnu inventeur et Despinoy créateur ! Les deux seuls fabricants en jouent toujours.

La recette de Pannacotta aux bêtises (pour 2 personnes) :

  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 feuille de gélatine
  • 10 bêtises à la saveur de votre choix

1. Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau froide

2. Faire fondre les bêtises dans le lait et la crème

3. Ajouter la feuille de gélatine bien essorée

4. Verser dans des verres et laisser prendre au froid.