Le Champagne rosé

  • A
  • A
4:42
La France avec une fourchette est une chronique de l'émission Le club de l'été
Partagez sur :

Si le débat fait encore rage pour savoir qui a inventé le champagne (la légende qui attribue la paternité à Dom Pérignon est de plus en plus fragile à mesure que l’on creuse le sujet), l’invention du champagne rosé est quand à elle bien définie. Elle remonte à 1764 et on la doit à la maison Ruinart. Au départ, il s’agit de ce que l’on appelle ‘l’œil de perdrix’, une cuvée élaborée avec une courte macération du pinot noir. La couleur et l’extraction sont très compliquées à maîtriser. En 1818, c’est à une femme, mademoiselle Ponsardin qui va voir une idée révolutionnaire et géniale : mélanger 15% de vin rouge au vin blanc qui sert à élaborer le Champagne. Elle dirige à l’époque la maison Cliquot qui appartenait à son mari décédé. La Champagne est la seule région en France ou l’assemblage vin rouge et vin blanc est autorisé pour faire du rosé. Il représente environ 20% de la production, avec une demande croissante.