4:45
  • Copié

Lorsqu'on évoque le nougat, c'est évidemment la ville de Montélimar qui nous vient à l'esprit (même s'il s’agit d'une sucrerie réalisée dans tout le bassin méditerranéen). Aujourd’hui capitale française de ce petit bonbon, Montélimar n’est toutefois pas à son origine. Le mot "nougat" est dérivé du latin "nux gatum" (gâteau au miel et aux noix), mais la recette n’a rien à voir avec celle du nougat.

Cette dernière apparaît au 10e siècle dans un livre de recettes arabes de Bagdad, on l’appelle alors Natif et il serait originaire d’Harran en Turquie. Elle aurait été propagée par les phéniciens et c’est la ville de Marseille qui se distingue la première dans sa confection.

Les premières mentions de nougat à Montélimar remontent à 1097, mais son développement et la mise au point de la recette actuelle arrivent au 17e siècle, avec l’introduction dans la région de l’amandier (merci Olivier de Serres) et l’ajout du blanc d’œuf à la pâte. Il existe aujourd’hui de nombreuses versions de nougats en Italie (torrone), en France, en Espagne (tùrron), mais aussi au Maghreb, en Grèce ou même en Iran.

 

Recette de nougat glacé

Ingrédients :

- 250 gr de nougat

- 50 cl de crème liquide

 

1. Faire chauffer doucement la crème 

2. Yfaire fondre les nougats doucement

3. Mixer le tout

4. Verser dans un moule et placer au congélateur