Bagage cabine payant : Ryanair et Wizz Air condamnés à des amendes en Italie

  • A
  • A
1:40
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Ryanair a été condamné à une amende de trois millions d'euros pour sa politique de bagages payants.

Ryanair est visiblement allé un peu loin dans sa politique qui consiste à faire payer le moindre service.
Mettre un bagage en soute était déjà payant mais, depuis novembre dernier, mettre un bagage en cabine au-dessus des sièges est aussi payant. La justice italienne a effectivement trouvé que Ryanair poussait le bouchon un peu loin.
Car, c'est comme ça, les voyageurs ont des bagages et c'est très rare de voir une personne prendre l'avion avec juste une brosse à dent.
La justice italienne a donc considéré qu'avoir un bagage était constitutif du vol (un "élément essentiel du contrat de transport") et que l'on ne pouvait pas facturer les bagages. C'est assimilé à une tromperie sur la marchandise.
Même reproche contre la compagnie à bas cout Wizz Air, également condamnée à une amende d’un million d'euros.

Cela veut dire que l'on arrive aux limites du modèle low-cost ?

Oui, c'est symptomatique. Les low-cost ont été copiées par les compagnies traditionnelles qui ont suivi le même modèle. Air France a développé Transavia sur le même modèle.
Ryanair doit donc pratiquer des coûts encore plus bas pour se différencier. Le prix du billet a encore baissé de 6% au troisième trimestre avec des billets (en moyenne) à moins de 30 euros.
Mais c’est finalement trop bas puisque Ryanair a enregistré des pertes de 20 millions d’euros sur le dernier trimestre.
On arrive aux limites du modèle low-cost mais qui aura néanmoins sacrément révolutionné le transport aérien.