"Un bel avion abandonné" : Air France se sépare de ses A380 avec deux ans d'avance

  • A
  • A
A380 Air France 1:28
Air France se sépare de son géant des airs, deux ans et demi avant la date prévue. © AFP
Partagez sur :
Air France-KLM, dont l'activité a été quasi mise à l'arrêt par la crise du coronavirus, a décidé d'accélérer la sortie de sa flotte de l'A380 en annonçant mercredi "l'arrêt définitif" de l'exploitation du coûteux géant des airs, deux ans et demi avant la date prévue. 

Après 10 ans de bons et loyaux services, les Airbus A380 d'Air France ont effectué leurs derniers vols. Cloués au sol depuis le début de l'épidémie, leur mise à l'arrêt définitive a été précipitée par la crise du coronavirus. Air France se sépare donc dès maintenant de son géant des airs, deux ans et demi avant la date prévue. 

"Quand il est sorti, c'était le summum"

Au cours de la dernière décennie, il avait desservi quelque 16 destinations, plus prestigieuses les unes que les autres, comme New York, San Francisco et Shanghai. Pour certains, comme Philippe, jeune retraité passionné d'aéronautique, la déception est immense. "A l'époque, quand il est sorti, c'était pour moi le summum. Et je suis un peu contrit qu'un bel avion comme ça soit abandonné par toutes les compagnies aériennes. On vit maintenant dans un monde où l'écologie et les économies prennent le pas sur le rêve...", regrette-il au micro d'Europe 1. 

Il garde un souvenir ému de ses voyages à bord. "J'ai été très heureux de pouvoir voyager dans cet avion-là parce qu'il nous fascinait. Et il nous fascine toujours", dit-il. Les successeurs de l'A380 seront en effet plus petits, pour s'adapter à une baisse de la demande, mais aussi plus rentables et moins polluants. C'est notamment le cas de l'A350 ou encore du Boeing 787, dont les livraisons sont d'ailleurs déjà en cours.

Europe 1
Par Elise Denjean, édité par Laetitia Drevet