Qualifications Mondial 2018 : l'Argentine en panne d'efficacité contre le Venezuela

, modifié à
  • A
  • A
Il reste deux matches à l'Argentine pour assurer sa présence en Russie. © AFP
Partagez sur :

L'Argentine reste dans la zone à risque après son match nul à domicile, mardi, contre le Venezuela en vue de la qualification pour le Mondial.

Deux points en deux matches alors qu'il fallait capitaliser d'urgence en vue de la qualification pour le Mondial, l'Argentine reste dans la zone à risque après son match nul à domicile, mardi, contre le Venezuela (1-1). La contre-performance face au Venezuela s'ajoute à celle de jeudi dernier contre l'Uruguay (0-0) et l'Albiceleste continue de se faire peur : elle 5e de la zone Amérique du sud et en position de barragiste.

Messi et ses coéquipiers ne sont cependant pas décrochés, à deux journées de la fin des éliminatoires, quatre équipes se tenant en trois points : Uruguay (2e, 27 pts), Colombie (3e, 26), Pérou (4e, 24) et Argentine (5e, 24), derrière le Brésil, intouchable et qualifié depuis mars (37 pts).

Des maladresses. Messi, Icardi, Dybala, Pastore ont eu l'occasion de marquer. En première période, les Argentins se sont installés dans le camp vénézuélien et se sont créé une dizaine d'occasions de but. Des tirs non cadrés, des maladresses, des parades du gardien Wuilker Farinez ou de bons gestes défensifs ont permis à des Vénézuéliens courageux de créer l'exploit.

Le Venezuela ouvre le score. En seconde période, Messi et ses partenaires repartaient de l'avant, mais les Vénézuéliens jusque là quasi inexistants offensivement, exploitaient un contre à la perfection et ouvraient le score à la surprise générale. Bien lancé en profondeur, Murillo trompait le gardien argentin Sergio Romero d'un ballon piqué (50). Vexés d'être menés par la lanterne rouge du groupe, les Argentins poursuivaient le siège du but adverse. La délivrance venait d'un but contre son camp du défenseur Feltscher (53), qui expédiait dans ses filets un centre de Marcos Acuna, sous la pression de Paulo Dybala et Mauro Icardi.

Deux matches pour se refaire. Il reste deux matches à l'Argentine pour assurer sa présence en Russie. Début octobre, les hommes de Jorge Sampaoli recevront le Pérou à Buenos Aires, avant de disputer l'ultime rencontre à Quito, contre l'Equateur.