Ligue des champions : Tuchel, responsable de la défaite du PSG contre Manchester United ?

, modifié à
  • A
  • A
Tuchel PSG Kylian Mbappé Ligue des champions Paris 2:40
Thomas Tuchel et Kylian Mbappé se sont inclinés face à Manchester United, mardi soir. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
La défaite du Paris Saint-Germain face à Manchester United, mercredi soir, a mis en lumière les défaillances du jeu parisien élaboré par Thomas Tuchel, selon les consultants d'Europe 1. Qui reprochent à l'entraîneur parisien de ne pas avoir su établir une tactique capable de déstabiliser l'adversaire.
DÉCRYPTAGE

Et Marcus Rashford terrassa de nouveau le Paris Saint-Germain... Mardi soir, comme lors du huitième de finale retour de Ligue des champions 2019, le jeune attaquant de Manchester United a permis aux siens de s'imposer au Parc des Princes dans les dernières minutes de la rencontre (2-1). Et comme il y a un an et demi, les Parisiens sont loin d'avoir brillé face aux joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer. Est-ce la faute de Thomas Tuchel ? Pour les consultants d'Europe 1, l'entraîneur parisien est en partie responsable de cette défaite inaugurale.

"Toujours la même histoire" avec Tuchel 

"Avec Tuchel, c'est toujours la même histoire", peste le journaliste Nabil Djellit au micro de Lionel Rosso. "C'est une équipe qui joue sur deux joueurs (Neymar et Kylian Mbappé, ndlr), on sait tout de suite ce qu'ils veulent faire, ils décrochent, ils viennent chercher le ballon, ils fixent." Mardi soir, sans doute émoussé par la trêve internationale, le tandem en or du Paris Saint-Germain n'a pas su percer le verrou mancunien. Le seul but parisien du match a été marqué contre-son-camp par le Français Anthony Martial, sur corner.

Nabil Djellit va plus loin sur le visage affiché par le club de la capitale pour son entrée en lice dans la compétition : "La prestation du PSG est absolument indigne d'un finaliste de Ligue des champions", critique-t-il. "Collectivement, on n'a rien vu. Je m'interroge vraiment sur ce qu'apporte aujourd'hui Thomas Tuchel", qui entame sa troisième saison sur le banc parisien.

Manque d'ambition au milieu de terrain

Un système de jeu trop peu varié, des axes de passe insuffisamment exploités ou des remplacements sans valeur ajoutée sont-ils à l'origine de cette défaite ? "Thomas Tuchel n'a pas fait des choix judicieux, comme sortir Alessandro Florenzi (le latéral droit, ndlr)", pointe l'entraîneur Reynald Pedros. "A-t-il le choix sur le banc" pour faire mieux ? "Je trouve que le banc du PSG peut être un problème dans la durée."

Dans un Parc des Princes à huis clos, les joueurs du milieu de terrain parisien n'ont en tout cas pas su prendre le dessus sur celui des Red Devils. Et cela s'est ressenti sur la forme globale de l'équipe : "Le plan de jeu paraît un peu flou quand Neymar et Kylian Mbappé ne sont pas au top", regrette l'ancien joueur Jimmy Algerino. Interrogé en conférence de presse sur le faible niveau affiché par le milieu de terrain, le technicien allemand s'est montré évasif : "C’est comme ça", a-t-il lâché. Il faut toutefois noter que le titulaire et cadre de l'équipe Marco Verratti était absent.

Une "gestion politique" de l'équipe ?

Autant que le manque d'ambition dans le jeu, Nabil Djellit reproche enfin à Thomas Tuchel une "gestion politique de l'effectif". "J'ai le sentiment qu'il ne peut rien dire" à Neymar et Kylian Mbappé, sur qui le jeu parisien est "concentré". "Il aligne plus des joueurs qu'une équipe." À coup sûr, la sienne est déjà au deuxième match de poule, contre Istanbul Basaksehir, la semaine prochaine.