Ligue des champions : "Il faut aller pas à pas", estime le coach du PSG, Thomas Tuchel

, modifié à
  • A
  • A
Thomas Tuchel félicite sa star, Neymar, qui a inscrit le deuxième but du PSG mardi soir.
Thomas Tuchel félicite sa star, Neymar, qui a inscrit le deuxième but du PSG mardi soir. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
L'entraîneur du PSG ne voulait pas s'enflammer après la facile victoire de son équipe, mardi soir, à Belgrade (4-1), synonyme de qualification pour les huitièmes.
RÉACTION

Après des premiers matches cahin-caha dans cette phase de groupes de la Ligue des champions, l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel a semble-t-il trouvé la bonne formule pour son équipe, qui a pris sept points sur neuf possibles sur la phase retour. Mais malgré ce joli parcours, ponctué par une large victoire à Belgrade, mardi soir (4-1), le coach allemand a tenu un discours modéré, insistant sur le manque d'expérience du PSG dans les hautes sphères de la compétition.

"Je suis très, très satisfait et fier, ils (les joueurs) ont montré que nous sommes capables de jouer avec beaucoup de qualité et de mentalité", a-t-il d'abord expliqué. "Les quinze premières minutes de la deuxième période étaient un peu compliquées. On a montré une bonne réaction. On doit respecter que dans cette compétition, c'est nécessaire d'avoir de l'expérience, l'expérience des finales, des demi-finales, des quarts et nous n'avons pas cette expérience. On doit jouer match après match, il n'y a pas d'autre voie. Il faut être concentré, prêt, s'améliorer chaque jour. Il faut aller pas à pas."

"Il comprend le foot". Comme il l'avait déjà fait après la victoire face à Liverpool, il y a deux semaines, le président du PSG a de nouveau vanté les mérites de son coach. "On a vu un grand Paris Saint-Germain et il faut féliciter le coach", a souligné Nasser Al-Khelaïfi au micro de RMC Sport. "Il comprend le foot, on adore sa philosophie." Le boss du club de la capitale en a profité aussi pour éteindre quelques polémiques, comme celle née la semaine dernière autour du supposé "mal-être" d'Edinson Cavani. "Je suis content pour les attaquants, c'est bon pour leur confiance qu'ils aient marqué, comme Marquinhos aussi. 'Edi' (Cavani), c'est le meilleur buteur de l'histoire du PSG, on a besoin de lui, je suis très fier de lui."

Le dirigeant qatarien a évoqué également la première place décrochée par le PSG, qui signifie que le club affrontera en huitièmes de finale un deuxième de groupe et qu'il recevra au match retour. "On est très content de notre résultat et on finit premier, c'est très important pour ne pas tomber contre une grande équipe au prochain tour." Pour le moment, les adversaires potentiels du PSG en huitièmes de finale ont pour nom Atlético de Madrid, Tottenham, Schalke 04 et AS Rome.