Ligue 1 : "Monaco doit être en haut du tableau", affirme son gardien Benjamin Lecomte

  • A
  • A
Gardien Monaco Benjamin Lecomte ASM Football 4:50
Le gardien de Monaco, Benjamin Lecomte, était l'invité d'Europe 1, dimanche 16 août. © NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :
Monaco accueille Reims pour la reprise tant attendue de la Ligue 1, dimanche, à 13 heures. Son gardien de but, Benjamin Lecomte, se projette au micro d'Europe 1 sur une saison qu'il espère meilleure que l'exercice 2019-2020, très décevant pour les Monégasques.
INTERVIEW

Les chiffres traduisent une saison manquée, selon les standards de l'AS Monaco : 40 points (en 28 journées), autant de buts encaissés que marqués et une passable neuvième place à la fin d'un championnat arrêté en raison de la crise du coronavirus. Alors, au moment de démarrer l'exercice 2020-2021 de Ligue 1, le gardien de but monégasque, Benjamin Lecomte, espère évidemment mieux figurer dans les mois à venir. "Monaco doit être en haut du tableau", estime-t-il au micro d'Europe 1 de Lionel Rosso.

Le club champion de France 2017 a connu une saison éprouvante, marquée par le départ de son entraîneur emblématique, Leonardo Jardim, et une instabilité collective inhabituelle sur le Rocher. "On n'a pas réussi à classer Monaco en haut de la Ligue 1", rembobine l'ancien portier montpelliérain. "On n'était pas à la place à laquelle on aurait pu être."

L'année passée, "du bon comme du moins bon"

Individuellement, Benjamin Lecomte se montre lucide sur des mois compliqués en Principauté, alors qu'il brillait par sa régularité dans l'Hérault : "Il y a eu du bon comme du moins bon et le haut niveau pardonne moins ça. Il faudra que les prestations soient très bonnes chaque week-end et que je puisse apporter ce que j'ai peut-être un peu moins apporté la saison passée."

Mais au-delà des intentions de Benjamin Lecomte, c'est le visage collectif de Monaco qui a d'abord changé. Il y a un nouveau directeur sportif, l'Anglais Paul Mitchell, au profil aguerri de dénicheur de talents. Il y a surtout un nouvel entraîneur, le Croate Niko Kovac, arrivé en remplacement de Gerard Moreno. Des méthodes "différentes", compare le gardien de 29 ans : avec Kovac, "il y a beaucoup de pressing, d'envie de jouer, de repartir vers l'arrière et d'arriver à être très agressif sur le porteur du ballon. Les idées de jeu sont claires."

Effectif très jeune

Et pour mettre au point son projet de jeu, l'ancien entraîneur du Bayern Munich procède à une refonte de l'effectif, avec la mise à l'écart de joueurs expérimentés au regard d'un groupe très jeune. Le défenseur Jemerson et l'attaquant Keïta Baldé, titulaires par le passé, ne font plus partie des plans du technicien pour la saison actuelle. 

Fidèle à sa réputation de club capable de faire éclore des pépites, comme le furent Kylian Mbappé ou Anthony Martial, Monaco a dans le même temps recruté plusieurs espoirs, à l'image du défenseur rémois Axel Disasi. "Il y a beaucoup de jeunes cette année. Ça peut être une force, car cette jeunesse, avec quelques cadres, peut faire de bonnes choses", veut croire Benjamin Lecomte, pour qui l'ASM doit afficher "un niveau un peu plus élevé qu'il l'a été la saison passée".