Salaires de la Ligue 1 : le PSG domine, les inégalités de genre persistent

, modifié à
  • A
  • A
PSG Neymar Mbappé 1:15
Avec respectivement 3 millions et 2 millions bruts mensuels, Neymar et Mbappé sont les joueurs les mieux payés de la Ligue 1. © Franck Fife, AFP
Partagez sur :
Le PSG domine encore largement le top 20 des salaires de la Ligue 1, les 11 premières places étant réservées à ses joueurs. Seuls quelques joueurs de Monaco, Lyon et Marseille parviennent à s'immiscer dans le classement. Côté entraîneurs, c'est encore le coach parisien, Mauricio Pochettino, qui est le plus grassement payé.

Comme chaque année, les salaires des joueurs de Ligue 1 ont été publiés, vendredi, et le PSG fait de nouveau parler de lui. Les joueurs du club parisien sont les mieux payés de la Ligue 1 avec, en tête, Neymar (3 millions bruts mensuels) et Kylian Mbappé (2 millions bruts mensuels). Derrière les joueurs du PSG, trônent à la 12e et 13e place les Monégasques Wissam Ben Yedder et Cesc Fàbregas.

L'entraîneur parisien est aussi le mieux loti

Côté entraîneurs, avec ses 940.000 euros bruts mensuels, l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino est lui aussi le mieux loti. Bien mieux que celui de l'équipe de Nîmes, Pascal Plancque, qui, avec ses 7.000 euros mensuels se retrouve en toute fin de classement.

Le classement met en lumière les grosses inégalités de genre. Sans surprise, l'écart entre la rémunération des femmes évoluant en première division et celle des hommes est abyssal : celles-ci bénéficient d'un salaire moyen de 4.000 euros bruts par mois, soit dix fois moins que les hommes.

Pertes de moyens liées au Covid-19

Le contexte a son importance. En effet, si les plus gros salaires n'ont pas bougé, la plupart des clubs ont néanmoins amorcé une décrue de la masse salariale et du salaire moyen avec les pertes de moyens liées au Covid-19. Angers, par exemple, a demandé à ses joueurs de baisser leur salaire. Une baisse visible partout, surtout si les joueurs ne sont pas des stars incontournables. 

Europe 1
Par Simon Ruben, édité par Pauline Rouquette