Coronavirus : ce qu'annonce Emmanuel Macron pour le monde du sport

, modifié à
  • A
  • A
Macron
Lors d'une réunion avec les acteurs du monde du sport mardi, Emmanuel Macron a tenu à rassurer et affirmer son soutien aux sportifs amateurs comme professionnels. © AFP
Partagez sur :
Lors d'une réunion avec les acteurs du monde du sport mardi, Emmanuel Macron a tenu à rassurer et affirmer son soutien aux sportifs amateurs comme professionnels : plus de 400 millions d'euros vont être portés au soutien de l'économie du sport. Par ailleurs, le président de la République a annoncé que le retour des supporters dans les stades ne se fera pas avant 2021.

Des grandes mesures pour les amateurs et professionnels. Lors d'une réunion avec les acteurs du monde du sport mardi, Emmanuel Macron a tenu à rassurer et affirmer son soutien à un monde du sport qui se sent délaissé et réclame un plan d'urgence pour ne pas sombrer dans les prochains mois. Au total, c'est plus de de 400 millions d'euros vont être débloqués pour venir en soutien à ce secteur sinistré par la crise du coronavirus

Pour le sport professionnel

Le retour des spectateurs dans les stades n'interviendra pas avant le début de l'année 2021 et il devra respecter une jauge qui sera liée à la capacité des stades ou des salles, a d'abord affirmé Emmanuel Macron.

Un fonds de compensation de la billetterie pour les clubs va aussi être créé. Financé par l'État à hauteur de 110 millions d'euros, il aidera les clubs professionnels à couvrir en partie la perte de revenus liés à la billetterie. La compensation sera fixée en fonction de l'importance de la billetterie dans le chiffre d'affaires du club, avec donc des adaptations pour chaque club. Certaines fédérations ou organismes événementiel y auront droit aussi, comme les fédérations françaises de football ou de rugby pour les matches de Bleus.

Enfin, il y aura une exonération de charges sociales pour les clubs sur les mois d'octobre, novembre et décembre, sans critère de baisse du chiffre d'affaire.

Pour le sport amateur

Emmanuel Macron souhaite aussi que les activités sportives pour les jeunes en clubs puissent reprendre en décembre après avoir été suspendues par la crise du coronavirus. Cette reprise, qui dépend de l'évolution de l'épidémie, sera liée à la mise en œuvre de protocoles renforcés, en particulier pour les sports en salle. Les services de Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu planchent dès à présent sur ce protocole sanitaire.

Le Président a aussi annoncé le lancement en 2021 d'un dispositif de "pass sport" pour aider les jeunes à pratiquer une activité sportive, d'un coût total de 100 millions d'euros. Les critères de cette aide destinée aux familles pour payer l'adhésion à un club ou acheter des équipements doivent encore être définis, pour un lancement en 2021.

Par ailleurs, 5.000 postes de services civiques seront vont être créés. Ces personnes seront envoyées dans les clubs pour notamment compenser la perte de bénévoles. Une grande campagne de communication inter-ministérielle sur le Sport Santé aura lieu en 2021. Enfin, le fonds d'urgence pour le sport sera reconduit, avec une augmentation de 15 millions d'euros de la dotation.