Coronavirus : la pétanque, cet autre sport impacté par le confinement

, modifié à
  • A
  • A
Considérée comme un sport collectif, la pétanque doit attendre le feu vert du gouvernement pour reprendre 3:21
Considérée comme un sport collectif, la pétanque doit attendre le feu vert du gouvernement pour reprendre © AFP
Partagez sur :
Parmi les sports les plus populaires touchés par la crise du Coronavirus, la… pétanque ! Des millions de pratiquants sont impatients de savoir s’ils pourront à nouveau tirer ou pointer, car la pétanque est considérée par le Ministère des sports comme un sport collectif, donc soumis aux mêmes règles que le football par exemple.

La fédération française de pétanque et de jeu provençale n’est pas la plus connue des fédérations. Pourtant, elle peut se targuer d’avoir de nombreux pratiquants, professionnels ou non, comme le rappelle son président Joseph Cantarelli au micro d’Europe 1, dimanche : "C’est 300.000 licenciés, 6.000 clubs, 400 écoles de pétanques, c’est une grosse fédération non-olympique, et surtout nous avons de nombreux pratiquants, environ 5 millions, en loisirs, avec des boules dans le coffre de leur voiture."

Point d’interrogation sur la tenue de "La Marseillaise"

Avec la crise du coronavirus, la discipline est aussi soumise au confinement et à un arrêt temporaire, au moins jusqu’au 15 juillet, d’autant plus qu’elle est considéré… comme un sport collectif ! "La pétanque est considérée comme un sport de contacts", sourit le président de la fédération. "Alors, oui le contact est moindre qu’au judo ou au karaté. Nous sommes en présence rapprochée, donc nous devront faire attention aux distanciations entre les personnes, mais on peut pratiquer en individuel. Pas de triplettes donc, qui est, pourtant, la base de notre pratique." 

Joseph Cantarelli vient tout juste de finaliser son plan de reprise des activités, et attend le retour du ministère des Sports : "La priorité, c’est la reprise dans les clubs évidemment, elle ne pourra se faire qu’avec des restrictions et des mesures assez contraignantes concernant la santé. Avec aussi des limites en nombre de personnes. On attend le feu vert pour pouvoir communiquer."

 

 

Reste à savoir si, le grand événement de l’année, la Marseillaise, qui attire en principe 150.000 spectateurs pourra avoir lieu. La compétition a été décalé à la fin août, or le Premier ministre a annoncé l’interdiction des grands événements sportifs regroupant plus de 5.000 personnes jusqu’au mois de septembre. Cela concerne le football, le rugby, mais aussi la pétanque. "Le point d’interrogation vient du fait du calendrier annoncé par le gouvernement, qui doit être précisé. Il y a 12.000 joueurs plus le public, on est en plein dans les grands événements", rappelle Joseph Cantarelli. 

Le dirigeant devrait en savoir plus le 7 mai, le gouvernement apportera en effet des précisions sur cette date du 11 mai, savoir si celle-ci sera maintenue ou non. Un guide des sports autorisés et de sur la manière de les pratiquer est en cours d’élaboration. Ce qui est certain, c’est que les activités sportives qui ne permettent pas la fameuse distanciation sociale (sports collectifs, sports de combat) ne pourront pas reprendre dans l’immédiat. Reste donc à savoir si la pétanque entrera ou non dans cette case…

Europe 1
Par Axel May, édité par Julien Froment